Les éditions Gallimard ouvrent une nouvelle maison au Québec

Cécile Mazin - 07.08.2013

Edition - International - éditions Gallimard - Erwan Leseul - Claude Charron


Ancien vice-président des Éditions de l'Homme, Erwan Leseul sera remplacé par Pierre Bourdon à son poste. C'est que l'éditeur part pour une nouvelle aventure, qui débutera en 2014, avec les éditions Gallimard. C'est une maison généraliste, dont l'identité, du moins le nom, reste encore à définir, mais qui ne s'inscrira pas dans une antenne parisienne dans la Belle Province.

 

 

Antoine Gallimard

 

 

Pour Florence Noyer, responsable de Gallimard Canada : « Ce ne sera pas un Gallimard-Québec, comme il existe un Flammarion-Québec, mais une maison dont le nom reste à être choisi et qui sera liée à Gallimard. » Donc un pied au Québec de plus, mais une certaine indépendance. 

 

Et d'ajouter : « Ce sera vraiment une maison généraliste. Il y aura des coéditions avec des éditeurs d'ici et d'ailleurs, des achats de droits pour différents titres étrangers et d'autres projets encore à définir. »

 

C'est sur le boulevard Saint-Laurent, à Montréal, qu'Erwan Leseul ouvrira ses bureaux, et d'en développer la ligne éditoriale. D'ailleurs, elle cohabitera avec Flammarion-Québec, qui conserve sa structure, et son identité, conformément à la volonté d'Antoine Gallimard. Il faut rappeler que depuis septembre 2012, les éditions Gallimard sont propriétaire du groupe Flammarion (incluant notamment J'ai lu et Casterman).

 

Or, voilà une quinzaine d'années, l'éditeur Flammarion, alors propriété de l'Italien RCS Media Group, avait décidé de monter une antenne québécoise, Flammarion-Québec, avec des premiers titres qui parurent en 1998. « Sa vocation éditoriale est imprégnée du milieu québécois et cherche des auteurs et des sujets qui s'adressent à cette société, en toute autonomie vis-à-vis des éditeurs du Groupe Flammarion basés à Paris. », explique-t-on. 

 

De son côté, donc, Pierre Bourdon, qui avait rejoint les librairies Renaud Bray en juin 2011, avant de gagner le groupe Claude Charron, éditeur de magazines et de livres (racheté par Québecor), retourne à des amours plus anciennes. Il avait dirigé la maison durant onze années, avec 110 titres parus sur dix années. C'est suite à son départ qu'Erwan Leseul avait pris le poste de directeur. (voir)

 

« Mes deux dernières années ont été plutôt compliquées, mais je ne suis pas fâché du tout de retourner là où j'ai été si bien pendant longtemps. En même temps, je suis déçu de voir Erwan Leseul partir. C'est un hasard. Jamais je n'aurais voulu que mon retour soit la cause de son départ. Pour moi, tout là-dedans est une surprise », explique Pierre Bourdon au Devoir.

 

De son côté, Erwan Leseul avait annoncé qu'il quitterait les éditions de l'homme au moment du rachat par Québecor du groupe Claude Charron. Notons enfin qu'en avril dernier, était créée la maison Recto-Verso, avec pour projet la publication d'une soixantaine de livres populaires et grand public. Une volonté issue de deux hommes Pierre Bourdon et Claude Charron.

 

Quelques précisions sur le catalogue qui sent bon le papier neuf : des polars avec la Valse des odieux de Sylvie-Catherine de Vailly, Conquistador de Paul-Christian Deroo qui suit des émigrés français depuis les années 60 ou Les jeudis d'Antoine et de Léo de Paul Villeneuve.

 

Quelques mouvements, donc...