medias

Les éditions Larousse accusées de négationnisme du génocide rwandais

Camille Cado - 13.01.2020

Edition - Société - Editions Larousse polémique - Ibuka France association - négation génocide rwandais


Dans une lettre ouverte du 3 janvier 2020, l’association Ibuka, qui œuvre à perpétuer la mémoire des victimes du génocide des Tutsi au Rwanda, dénonce l'entrée sur le Rwanda de l’édition 2020 du dictionnaire Larousse Junior. D’après l’ouvrage destiné aux 7-11 ans, le pays aurait été dévasté par « une guerre civile ». Pour l’association, cette dénomination représente un déni des faits historiques et une « offense à la mémoire des victimes ».



L’association s’est dite « stupéfaite et scandalisée » de découvrir l’article publié sur le Rwanda dans l’édition Larousse Junior 2020. L’ouvrage en question rapporte en effet que le pays aurait été dévasté par « la guerre civile entre les deux peuples qui l’habitent, les Hutu et les Tutsi ». 

« Vingt-cinq ans après, vous ne pouvez pas ignorer qu’il s’agit d’un génocide. Plusieurs livres et articles ont été publiés à ce sujet. Des procès ont été tenus et des condamnations ont été prononcées. Un arrêt de 2006 du Tribunal pénal international qui siégeait à Arusha en Tanzanie, l’a consacré comme un fait de notoriété publique », dénonce Marcel Kabanda, Président d’Ibuka France dans une lettre adressée aux éditions Larousse.
 
“Une tentative d’intoxication de la jeunesse”

Pour l’association, le choix de ce terme est d’autant plus grave qu’il apparait dans un ouvrage scolaire pour enfants. Et de rappeler que, depuis le décret de 2019 « relatif à la commémoration annuelle du génocide des Tutsi », le génocide perpétré contre les Tutsi en 1994 est entré dans la mémoire collective française et fait désormais partie des programmes d’enseignement. 

« À l’heure où il apparait essentiel d’éduquer les jeunes à honorer la mémoire des victimes, pour les sensibiliser sur des valeurs de tolérance et le mieux vivre ensemble en paix, votre contribution sur le Rwanda est un contre-témoignage, car elle prêche la banalisation d’un génocide » reprend le président.

Qui pointerait par ailleurs un parti pris de la maison qui minimiserait la réalité historique : « Comment expliquer alors cet article ? Une incapacité à distinguer “guerre civile” et “génocide” ? Un parti pris négationniste ou un déficit d’information et de connaissances sur l’événement majeur de la fin du XXe siècle ? Est-ce parce que c’est l’Afrique, ce continent où tous les chats sont noirs et dont il serait permis de parler sans chercher vraiment à le connaître ? » interroge la lettre.

« Nous considérons cette phrase, dans l’article, comme une négation du génocide perpétré contre les Tutsis » déclare à son tour Naphtal Ahishakiye, secrétaire exécutif d’Ibuka au Rwanda à Radio France internationale. Il affirme que « c’était un génocide, pas une guerre civile [...]. Cela est reconnu par la communauté internationale et les nouvelles générations doivent, comme le reste du monde, connaître la vérité. »
 

Pour l’association, cette appellation est loin d’être une erreur. « Il semble que cela ait été écrit à dessein, car Larousse, en tant que maison d’édition, doit connaître les décisions et les résolutions prises par la communauté internationale, par le Conseil de sécurité des Nations unies ainsi que par plusieurs pays », reprend la structure.

Ibuka demande alors des mesures « appropriées pour réparer cette offense à la mémoire des victimes » et ainsi « stopper ce qui ressemble très fort à une tentative d’intoxication de la jeunesse ». À ce jour, les Éditions Larousse n’ont pas souhaité réagir à la polémique.

La maison, contactée par RFI, a seulement tenu à souligner que l’édition 2021 du dictionnaire était en cours d’édition avec des modifications sur certains des articles. Elle n’a pas spécifié si celui du Rwanda sera mis à jour.



Commentaires
Je ne suis pas étonné. Quand on sait que l’histoire de la Révolution française a été réécrite, falsifiée, dans l’encyclopédie, par ceux qui se faisaient appeler les philosophes en 1789. Réf : les livres de l’Abbé Augustin Barruel. Il y en a d’autres. N’ai-je pas lu quelque part aussi que Jeanne d’Arc et Napoléon seraient occultés des manuels scolaires ? Ne parlons pas de Charles Martel à Poitiers. J’ai aussi lu : Charles Onana La France dans la terreur rwandaise. Éditions Duboiris. 2014. 67 rue Saint Jacques 75005 Paris.
Cher Patrick, méfions nous de ce que j'appelle"la terreur intellectuelle"! Justement s'agissant des écrits et publications de Charles Onana sur le drame rwandais ; peut on le qualifier de négationniste où simplement d'un courageux chercheur qui ne veut que faire triompher LA VÉRITÉ ???
Bonjour Marc. Pour Onana, sincèrement je ne sais pas. Mais il y a surement un fon de vérité. Le sujet est trop grave. Je ne prends jamais comptant les écrits d'un auteur. J'aime les auteurs qui référencent leurs assertions. Je les vérifie, sur le net ou dans d’autres livres. Et si ils meurent jeunes de manière bizarre, ils m'interpellent. Beaucoup de génocides sont occultés. (Le fondement de l’un de mes écrits : le génocide malgache. Je n’ai pas été décrié. 1000 cinq étoiles le premier mois de publication sur monbetseller.com et un premier prix à Paris. les liens existent mais je ne suis plus sur ce site). Je suis anti rien. Et je ne fais jamais d’amalgame. Les crocs soumettent les dentiers. Je ne débats jamais de politique ou d’histoire avec mes amis. Encore moins de religion. Avec les imbéciles, je suis sourd ou idiot. L'article pose une question. J'ai répondu avec des sources. Mais, « Quand on voit c’qu’on voit et qu’on sait c’qu’on sait, on a raison de penser c’qu’on pense ». L'histoire est toujours écrite par les vainqueurs. Cordialement Patrick.
Oublié de vous mettre ce lien. D'un âne on en fait pas un cheval de course. Le bonhomme est grand. A contrario, qui a dit: si le peuple savait comment ceux qui les gouvernent, il cesserait de vivre à Genoux? Charles Maurice de Talleyrant? De la Cagoule jusqu'au socialisme: La rose était mortelle.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Charles_Onana
Désolé, j'ai fait des fautes de frappe. je vais me faire lyncher. Je tape à dix doigts aussi vite que je pense.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.