Les éditions Lattès à la recherche de nouvelles voix, pour parler de l'époque

Heulard Mégane - 26.06.2019

Edition - Les maisons - Mahir Guven - éditions JC Lattès - premières œuvres


L’auteur Mahir Guven, distingué par le Prix Goncourt 2018 du Premier roman et par le Prix Régine Deforges pour son titre Grand frère, rejoint les éditions JC Lattès. L’ancien directeur exécutif du Journal Le 1 et la maison d’édition collaborent pour lancer un nouveau label littérature dédié aux premières œuvres. 
 
Actuaitté CC BY-SA 2.0


Lui-même récompensé pour son premier roman par l'Académie Goncourt, Mahir Guven veut désormais en tant qu’éditeur « faire découvrir une littérature et des auteurs sortant des sentiers battus qui ne soit pas qu’une littérature de macadam, rebelle, mais une littérature qui saisisse quelque chose de puissant de notre monde et de notre époque, une littérature contemporaine dans ses thèmes et dans sa forme ».

L’écrivain âgé de 33 ans est né apatride à Nantes, d’un père kurde et d’une mère turque réfugiés en France. Son premier titre Grand Frère, publié aux éditions Philippe Rey et repris au Livre de Poche, fait écho à son propre vécu. L’ouvrage est en cours de traduction dans 14 pays.

Un texte qui avait retenu toute notre attention : par la simplicité du récit et sincérité du ton, Mahir Guven réussit à capter l’attention du lecteur. Par le réalisme des descriptions, on s’imagine au milieu d’une barre d’immeubles grise et sans avenir. On veut s’échapper, mais en même temps, on est retenu par l’odeur du café turc. 

Il intégrera la maison d'édition (filiale du groupe Hachette Livre) en septembre 2019, et souhaite donner des opportunités à de nouveaux talents et non à des auteurs confirmés. « Il rejoint les éditions Lattès comme éditeur pour lancer son label de littérature dédié aux premières œuvres, à raison d’une dizaine de titres par an. »

Avec pour ligne éditoriale de « faire émerger des nouvelles voix issues de la diversité culturelle et géographique de la France et du monde francophone » déclare l’éditeur dans un communiqué. 
 
Le travail premier de Mahir Guven sera de « réconcilier les grands lecteurs et ceux qui ne lisent pas, faute de se retrouver dans la production littéraire actuelle. Et de célébrer les mots qui s’adressent à tous, leur puissance d’évocation et d’émotion. »

Pour la rentrée littéraire, les éditions JC Lattès ont programmé la parution de trois premiers romans. 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.