Les éditions Trois-Pistoles sauvées par le crowdfunding

Julien Helmlinger - 05.02.2015

Edition - Les maisons - VLB - Trois-Pistoles - Friedrich Nietzsche - Ecrivain - éditeur


Au Québec, ville de Trois-Pistoles, l'écrivain Victor Lévy-Beaulieu, aka VLB, a finalement atteint son objectif qui était de lever 150.000 $ via Facebook. Son pari étant atteint, sa maison d'édition, portant le même nom que la localité québécoise, est sauvée. Par ailleurs l'éditeur publiera à un prix accessible un livre autour de l'œuvre de Friedrich Nietzsche. Au menu : près de 1400 pages sur le philosophe et philologue germanique.

 

 

VLB via Facebook 

 

 

« Ce fut toute une aventure, mais tellement épuisante. J'ai trouvé cela plus dur qu'écrire un livre ! » confie VLB. La campagne de financement unique en son genre s'achèvera le 14 février à minuit, et plus de 700 contributeurs ont permis de récolter la somme nécessaire. Pour finir en beauté, l'écrivain met aux enchères la cuisinière du personnage de Mélina dans Bouscotte, un modèle datant de 1930 qui fonctionne toujours.

 

VLB s'est dit agréablement étonné d'un tel retour de la part de gens « ordinaires », des quatre coins du Québec, parfois même anglophones. « Des gens intéressés par la culture québécoise, avec peu d'argent, qui m'envoyaient des dons parfois en deux ou trois versements », a précisé l'écrivain éditeur.

 

Une déception toutefois, pour VLB, réside dans le fait que seuls deux élus, les députés François Gendron et Sylvain Pagé, ont daigné répondre à son appel. Pour l'écrivain : « Ces gens qui font la promotion de la culture n'étaient pas là. Aussi, de grandes organisations très riches, qui se gargarisent de culture, ont dit non. C'est désolant et étrange, même. »

 

La maison d'édition publiera malgré tout à prix accessible l'ouvrage promis, 666-Friedrich Nietzsche. Le 14 février, 14 personnes parmi les contributeurs à la campagne seront invitées à la résidence de VLB, à Trois-Pistoles, pour un repas. La fête des amoureux de la maison, en somme.

 

Ci-dessous la fameuse cuisine :

 

 

(via Journal de Montréal)