Les épreuves d'Andrea Levy conservées à la British Library

Clara Vincent - 06.02.2020

Edition - International - archives documents création - Andrea Levy auteure - British Library patrimoine


La British Library, bibliothèque nationale du Royaume-Uni située dans la capitale londonienne, vient d’acquérir les épreuves de l’auteure Andrea Levy, décédée en février 2019 à l'âge de 62 ans. Née à Londres en 1956, Andrea Levy suit des études dans le design et le textile. C’est à la mort de son père, alors qu'elle a une trentaine d'années, qu’elle entame ses premiers écrits. Ces derniers auront pour fil directeur le motif de la quête des origines, étant elle-même fille d'immigrés jamaïcains. 
 


C'est en 1994 qu'elle publie son premier roman Every Light in the House Burnin', non traduit en français. Mais c’est avec Small Island, publié en 2004 en Angleterre, qu’Andrea commence véritablement à jouir d’une certaine reconnaissance, à travers notamment l’attribution de prix tels que le Orange Prize for Fiction et le Whitbread Book Award en 2004, et le Commonwealth Writers' Prize en 2005. La version française de ce second roman paraitra en 2006 sous le titre Hortense et Queenie, dans une traduction de Frédéric Faure aux éditions de la Table Ronde. 
 

Le processus d'écriture


Auteure de sept romans, Andrea Levy a su se créer une place dans le paysage de la littérature contemporaine. Avant sa mort, en février 2019, la British Library lui avait suggéré l’idée de conserver une partie de ses manuscrits au centre des archives créatives de la bibliothèque. 

Une suggestion qui laissait l’auteure peu convaincue, comme en témoigne Zoë Wilcox, conservatrice à la Biritish Library : « Quand je lui en ai parlé pour la première fois, elle ne pouvait pas vraiment croire que toutes les boîtes de papier qu’elle avait dans la cave étaient vraiment des archives, elle pensait que c’était quelque chose de beaucoup trop chic pour elle

La conservatrice s’était une fois rendue au domicile d’Andrea Levy pour avoir un aperçu de ses épreuves. «  Je n’étais pas autorisée à entrer dans la cave. Andrea était si modeste à propos de son travail qu’elle avait très peur que les gens voient ses ébauches et ses notes. »

Or, Zoë Wilcox restait bien convaincue du potentiel de ces documents, qui représentent à ses yeux une manière de porter à la connaissance le processus de création des écrivains contemporains. 
 

Documents et traces écrites en tout genre


Un an après la disparition d’Andrea Levy, la British Library peut dès à présent entreprendre ce travail de conservation et de valorisation des documents d'Andrea Levy. La bibliothèque en effet pu récupérer les archives de l’auteure pour une somme de 140.000 £ auprès de ses ayants droit. 

« Non seulement la Bibliothèque a grandement aidé ses recherches en tant qu’écrivain, mais parce qu’une grande partie de son travail a porté sur l’histoire coloniale britannique — une histoire pleine d’omissions et d’injustice — il semblait approprié, et en quelque sorte juste, que ses archives trouvent enfin une maison dans une véritable institution nationale. Elle serait très heureuse que, grâce à la British Library, son travail et son histoire soient désormais détenus et appréciés par nous, Britanniques »  a déclaré son mari, Bill Mayblin, cité par The Guardian

Les archives rassemblent une multitude d’écrits en tout genre. Entre cahiers d’ébauches avec annotations au stylo rouge, correspondance, courriels ou encore enregistrements audio, riches sont les traces laissées par Andrea Levy sur son travail d’écriture. 

Une esquisse d’un roman en cours d’élaboration fait également partie des documents acquis par la British Library. Le scénario imaginé par Andrea Levy évoque une histoire d’amour entremêlée à l’histoire coloniale.  

Les manuscrits feront l’objet d’une exposition dans la galerie des trésors de la Bibliothèque au cours de ce mois de février, avant d’être conservés au département des archives de littérature contemporaine.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.