Les États-Unis achètent du polar français à prix d'or

Clément Solym - 06.10.2010

Edition - Economie - polar - achat - droits


En pleine période de Foire, les cessions de droits pour des ventes de livres à l'étranger peuvent faire les choux gras de l'éditeur qui a déniché la perle rare. En l'occurrence, les romans de Franck Thilliez semblent avoir très bonne presse outre-Atlantique...

L'éditeur, Fleuve noir, vient d'annoncer que les droits de deux ouvrages, Le Syndrome E et Gataca, viennent d'être cédés, pour un montant à six chiffres. Un phénomène rare pour un auteur français, suffisamment pour que cela soit noté...


Ils paraîtront tous deux chez Vinking, une filiale de Penguin, lequel a acheté les droits pour l'ensemble de la zone anglaise (US, UK, Australie et ainsi de suite).

La chose la plus étonnante, c'est que Le Syndrome E ne sera dans les librairies en France, qu'à compter du 14 octobre. Pour l'éditeur, la manne est d'autant plus remarquable : « Un tel deal, ce n'est pas fréquent aux États-Unis pour un auteur français, à part Marc Levy et quelques autres. »

L'éditeur P.O.L. a d'ailleurs indiqué à l'AFP que la situation cette année était plutôt très bonne. « C'est une excellente nouvelle que de la littérature française puisse s'exporter, en particulier aux États-Unis », explique-t-on, alors que le livre La vie est brève et le désir sans fin, de Patrick Lapeyre, comptant dans la rentrée littéraire, vient justement d'être acquis, pour les USA et l'Italie.

Tout ne va donc pas si mal...