Deux livres rares du XVIIème siècle volés puis remis à la Suède

Clémence Chouvelon - 19.06.2015

Edition - International - Suède - Etats-Unis - Livres rares vol


Deux livres rares, volés à Stockholm dans les années 90 et vendus aux enchères à des Américains en Allemagne, ont été récupérés par le FBI et remis à la Suède, lors d’une cérémonie de restitution qui s’est tenue mercredi à Manhattan. 

 

Stockholm Public Library
Bibliothèque de Stockholm (Samantha Marx CC BY 2.0)

 

 

Les deux ouvrages avaient été imprimés au début du XVIIe siècle en Europe. L’un est de l’architecte italien Nicola Sabbatini, Pratica di Fabricar Scene, e machine ne’teatri (1638), un livre sur la scénographie, et l’autre, Oculus (1619), est un ouvrage sur l’histoire de l’optique signé par le physicien Bavière Christopher Scheiner.

 

Ils faisaient partie des près de 56 livres rares volés à la Bibliothèque nationale de Suède entre 1995 et 2004, par Anders Burius, un employé. Aujourd’hui, cinq livres ont été restitués à la bibliothèque, qui a mis en ligne, sur son site, la liste des ouvrages disparus. 

 

L’homme avait avoué les avoir vendus, sous un faux nom, à la maison d’enchères allemande Ketterer Kunst. Il s’était suicidé, quelque temps après, en coupant le conduit de gaz dans sa cuisine, provoquant une explosion à Stockholm.   

L’acheteur du livre de Sabbatini, Richard Lan, propriétaire de la librairie Martayan Lan Rare Books, avait acquis le livre en 2001 pour 27.431 €. Celui de Scheiner avait été acheté par un libraire new-yorkais en 1999, avant d’être acquis par l’Université Cornell, dans l’État de New York. Les propriétaires, qui ignoraient que les livres avaient été volés, les ont remis au FBI pour qu’ils soient rendus à la Bibiliothèque nationale de Suède.

 

 (via ArtNet