Les finances de Bloomsbury sont bonnes, pas d'inquiétudes

Clément Solym - 18.05.2008

Edition - Economie - Bloomsbury - Potter - finances


Des performances financières encourageantes, signale en effet l'éditeur, « en adéquation avec nos attentes » pour la période de premier trimestre. Tant et si bien que l'on n'exclut pas d'éventuelles acquisitions pour faire encore grandir la société.


Le flux de trésorerie a été plus fort que prévu suite à l'acquisition de livres politiques et des rendements inattendus avec certains ouvrages. De bonnes surprises en somme. Si en Angleterre, on « continue sur de bonnes performances », la division américaine « opère dans un marché difficile » tandis qu'en Allemagne « on continue de construire le succès des prochaines années ».

Quel beau métier que le marketing.

Bref, pas une miette de chiffre à se coller sous la dent : on se contentera de leur ample satisfaction, pour se dire que finalement, ils ont peut-être vraiment trouvé comment gérer un après Harry Potter...

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.