Les Français ont perdu leur confiance en Amazon

Clément Solym - 30.01.2018

Edition - Economie - Amazon enseigne ventes - confiance français amazon - achat internet france


ETUDE – Les consommateurs français perdraient de leur confiance en Amazon, pour les achats en ligne. Le classement établi par le cabinet OC & C, fait état de ce que Decathlon vient de passer devant le cybervendeur américain. Pour 2018, la boutique de Jeff Bezos recule à la 5e place du classement. 


Amazon on Mars (The Economist, 21-27 juin 2014)
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Perte de confiance rime-t-elle avec perte d’attractivité ? Logiquement, oui. Avec, respectivement, Fnac, Picard et Cultura devant la firme Amazon, il semble bien que le site américain ne soit plus ce chouchou des clients. Par le passé, deux fois Amazon avait chuté de son piédestal, en 2012 et 2015, pour ne prendre que la deuxième place. 

 

Selon le responsable de l’étude, David de Matteis, cité dans l’étude (en fin d’article), les consommateurs n’apprécient plus la seule recommandation des algorithmes. D’autre part, la multiplicité des produits, du fait des places marchés, rendent plus suspecte encore l’enseigne américaine. 


 

Enfin, les prix les plus bas séduisent moins : les clients veulent de la qualité et des prix attractifs, pas uniquement du peu cher. Pour autant, l’enseigne conserve son titre dans les domaines où elle est traditionnellement forte (expérience en ligne, choix, commodité et adéquation aux besoins du client). 

 

Pour autant, la sophistication de cette expérience numérique n’est plus à même de séduire seule l’internaute – et ce, même auprès de la génération Y, les fameux Millennials.

 

 




Commentaires

"Par le passé, deux fois Amazon avait chuté de son piédestal, en 2012 et 2015" ... dans le tableau deux lignes plus bas c'est 2011 et 2014 où amazon est deuxième.. ce serait pas mal de lire l'étude au lieu de repiquer des conneries à droite à gauche
quand une société de vente en ligne, à comme service commercial des gens qui vous répondent qu'ils ne peuvent rien faire en cas de problèmes de leurs clients, et que ladite société peut simplement annuler dans une vente les articles en "promo", pour ne livrer que ceux au prix fort.

il ne faut pas s'étonner que les gens fuient, quand en plus ont vous dit que les bénéfices d'amazon sont faits grâce à la fraude fiscale et au non-paiement de la TVA en France, en faisant une concurrence déloyale aux sociétés qui contribues au finances de l'état.

et que pour finir amazon empoche des subventions qui sont payés par nos impôts et taxes, alors ils peuvent bien faire des prix bas, mais quand il ne restera qu'amazon, qui paiera ?

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.