Les Français seraient favorables à la sécurisation du Web

Antoine Oury - 17.10.2014

Edition - Société - libertés individuelles Internet - liberté d'expression - État français


D'après les résultats d'un sondage publié par BVA et Syntec Numérique, 57 % des Français assurent que l'État doit avoir un rôle de « gendarme », sur le Web, en contrôlant les activités et la diffusion de contenus. Et ce, alors que le gouvernement et particulièrement le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve poussent un projet de loi.

 


Les jihadistes semblent avoir investi Internet pour y essayer de nouvelles méthodes 2.0 de recrutement, et cela inquiète particulièrement le gouvernement de Manuel Valls. Le projet de loi n'est pas spécialement populaire, mais le sondage, qui vaut ce qu'il vaut, rend compte des inquiétudes de la population.

 

41 % des interrogés s'opposent au contrôle du gouvernement, jugé comme une ingérence dans leurs libertés individuelles, ou comme un frein à la liberté d'expression. Ils sont cependant 78 % de sondés à refuser l'installation d'un boîtier dans leur véhicule par les compagnies d'assurance, indique le même sondage.

 

(via 01.net)