medias

Les grands noms de l'édition se mobilisent pour les Philippines

Antoine Oury - 19.11.2013

Edition - International - typhon Haiyan - Philippines - croix rouge


Le 8 novembre dernier, le typhon Haiyan traversait les Philippines, laissant derrière lui près de 4000 morts, tandis que 1600 personnes sont toujours portées disparues. La communauté internationale a engagé un soutien humanitaire, et l'appel a bien été entendu par le monde l'édition. Grands noms du milieu et maisons prestigieuses ne sont pas restés de marbre.

 

 

George R. R. Martin

George R. R. Martin (Gage Skidmore, CC BY-SA 2.0)

 

 

Le site Authors for Philippines propose ainsi une vente aux enchères par voie dématérialisée, pour laquelle tous les fonds récoltés iront à la Croix Rouge et notamment aux antennes déjà présentes sur le terrain. Les lots disponibles sont très variés, et vont du livre de Neil Gaiman dédicacé à une leçon de sciences assurée par Lucy Hawking, fille de Stephen. 

 

Certains auteurs ont également mis en jeu un exemplaire exclusif de leur prochain roman, et l'éditrice Becky Stradwick, chargée des livres jeunesse chez Random House, propose même de corriger un manuscrit. Journalistes, auteurs, éditeurs, illustrateurs... Tout le monde y va de sa proposition.

 

L'écrivain britannique Keris Stainton est à l'origine de l'initiative, qu'il avait déjà menée après le tsunami au Japon, en 2011. Par ailleurs, l'éditeur Penguin a annoncé un don conséquent aux secours sur place. Près de 1400 employés de la maison travaillent aux Philippines, et certains ont perdu des proches dans la catastrophe.

 

(via The Bookseller)


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.