Les grands romans du scandale : Arte aime ces enfants terribles

Victor De Sepausy - 10.09.2020

Edition - Société - grands romans scandale - auteurs société barrière - oscar Wilde société


Débutée en octobre 2019, la fresque de ces ouvrages sulfureux, qui défrisèrent la bonne société, reprend du service. Arte, qui aime faire transpirer de plaisir, lance la saison 2 des Grands romans du scandale. À découvrir à partir du 1er octobre et jusqu’au 10 janvier sur leur site. Délectable irrévérence…



 
Des gémonies au panthéon. Vilipendés lors de leur parution pour accéder au fil du temps au statut de chef-d’œuvre : la passionnante collection documentaire « Les grands romans du scandale » revient avec de nouvelles histoires littéraires et leurs auteurs dont les écrits engagés résonnent encore aujourd’hui.

Cinq nouvelles histoires de littérature, d’une littérature qui a su repousser les frontières, les limites, dans des époques diverses. Sur la chaine, l’aventure démarrera le 7 octobre, avec une diffusion chaque mercredi vers 22 h 30. Et au menu ? On vous laisse saliver un instant…

Le 7 octobre, on débutera avec Pornotropic, ou une Marguerite Duras démasquant l’illusion coloniale. 

En lice pour le prix Goncourt 1950, Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras ne sera pas lauréat. Soixante-dix ans après sa parution, et alors que le passé colonial de la France suscite toujours des débats houleux, ce documentaire propose une relecture éclairante du chef-d’œuvre subversif de Marguerite Duras. Rappelons aussi qu’un cycle consacré à la romancière débutera le 9 septembre



 
La semaine suivante, Margaret Atwood poussera la force des mots. En 1985, son premier roman, La servante écarlate, adapté pour le cinéma par Volker Schlöndorff en 1990, puis devenu aujourd’hui une série à succès, la fait entrer en pleine lumière à 46 ans. Trente-quatre ans plus tard, elle vient d’en livrer la suite et l’épilogue dans Les testaments, salué par le Booker Prize, prestigieux prix littéraire britannique. Ce portrait intime de l’écrivaine et icône féministe a été tourné sur une année, dans ses pas et ceux de son époux Graeme Gibson, décédé depuis.

Le 21 c’est un portrait d’Oscar Wilde qui nous est promis. Double extralucide de son héros, l’extravagant dandy Oscar Wilde (1854-1900) opère une synthèse audacieuse entre deux des plus grands mythes de la littérature : celui de Faust et celui de Narcisse. Cette réinterprétation résolument moderne de ces classiques confère au roman sa portée universelle, d’autant que le culte de l’image continue de hanter notre culture de masse. Plongée dans un roman visionnaire — le seul de l’auteur —, qui scandalisa la société victorienne.

Plus inattendu, mais d’une puissance considérable, Victor Hugo et ses Misérables parleront du peuple. 

Comment Victor Hugo, alors ambitieux pair de France et homme de lettres pour la bourgeoisie éclairée est, par Les Misérables, devenu Victor Hugo l’écrivain du peuple ? C’est la proposition de ce film qui retrace simultanément le making of du plus grand roman du XIXe siècle — plus actuel que jamais —, ainsi que la chronique d’une conversion.



 
Début novembre, place à Toni Morrison. Il y a un peu plus de vingt-cinq ans, elle recevait le Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre. Elle reste à ce jour la seule auteure noire lauréate de ce prix prestigieux. À travers Beloved, son roman le plus puissant sur l’Amérique de la ségrégation, le film brosse le portrait de cette immense écrivaine, figure de proue du mouvement Black Lives Matters, disparue en août 2019.

Et la conclusion, c’est un certain George Orwell qui la portera : 1984 et Le Meilleur des mondes d’Aldous Huxley ont nourri les pires angoisses quant aux possibles dérives de la démocratie, à travers deux versions du contrôle des masses : par la privation ou par l’abondance. Romans d’anticipation ? À l’heure de leur retour en force en librairie, le film confronte ces deux visions en miroir de nos sociétés de plus en plus surveillées.

Alors, on biche ?


crédit photo  © Napoléon Sarony


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.