Les influenceurs littéraires : construire une communauté

Cécile Mazin - 23.05.2017

Edition - Société - influenceurs littéraires internet - réseaux sociaux partage - communauté lecteurs échanger


Samedi 20 mai se tenait à l’hôtel Le Pavillon des Lettres à Paris la première journée des influenceurs littéraires. Organisé par la maison d’auto-édition Publishroom, l’événement a réuni plus de 70 blogueuses venues de toute la France.

 

Au programme, la découverte de start-up et de concepts innovants, de nombreuses tables rondes et des animations qui ont su séduire les influenceurs présents. Retour sur ces tables rondes riches en expériences et en enseignements. 



 

 

Premier sujet abordé, les liens qu’entretiennent les influenceurs avec les auteurs indépendants. Animée par la fondatrice de Publishroom, Sabrina Grimaldi, cette table ronde a donné la parole aux auteurs, mais aussi aux influenceurs qui sont de plus en plus ouverts à la découverte du monde de l’auto-édition. En témoigne le mouvement « Je lis des auto-édités » représenté lors de la journée par Aurélie (blog Deslivresetmoi7) qui compte de plus en plus de membres sur la blogosphère ou encore le concours des Indéawards organisé par le site culturel Fastframe.

Les auteurs présentes, Sandrine Rodrigues et Edwige Decoux-Lefoul, ont réaffirmé leur amitié aux blogueuses qui permettent à leurs livres respectifs de se faire connaître. Plus accessibles que la presse ou les libraires, les blogs sont un réel soutien pour les auteurs indépendants. 

 

Il était ensuite temps de parler innovations, car elles sont nombreuses dans le monde de l’édition et trop souvent méconnues. Ce sont Via Fabula, B-sensory et Publishroom qui ont pris la parole. Toutes trois jeunes pousses de l’édition, elles font du livre un objet innovant, à redécouvrir sans cesse. Alors que Via Fabula se concentre sur le livre adaptatif en fonction de l’heure, de la météo, du lecteur, B-sensory propose une nouvelle manière de lire de la littérature érotique… et de prendre du plaisir. B-sensory n’est pas seulement un objet connecté, c’est aussi une grande bibliothèque, de nombreux auteurs et 20 nouveautés chaque mois.

 

Que serait une journée des influenceurs réussie si on ne donnait pas la parole aux principales intéressées ? Nawel de la chaîne Youtube Miss Book (23 000 abonnés) et Justine de FairyNeverland (25 000 abonnés) se sont prêtés au jeu des questions et nous ont confié leurs motivations, leurs doutes et aussi leurs coups de gueule. Si toutes les deux s’accordent sur le fait que leur activité d’influenceuse littéraire est d’abord une passion et un plaisir, elles tiennent à souligner que cela demande beaucoup de travail et de temps.

Ainsi, elles supportent mal la nouvelle relation qui s’installe avec les éditeurs qui ont tendance à les prendre pour des panneaux publicitaires et qui estiment qu’un livre vaut bien une vidéo, sans tenir compte des heures de travail et des salaires minimums. Si être booktubeuse n’a pas que des avantages, Justine et Nawel retrouvent toujours le sourire grâce à leurs abonnés qui les poussent à aller toujours plus loin.

Plus loin, c’est là où on devrait retrouver Justine très bientôt puisque la jeune fille souhaite continuer l’aventure du booktube depuis Londres et ouvrir sa chaîne à d’autres sujets tels que le voyage. Quant aux 3 actrices de Miss Book, elles gèrent leur chaîne au jour le jour et auraient peut-être un projet de livre. Affaire à suivre…



 

90 % du choix d’un livre se ferait en fonction de sa couverture. Un pourcentage suffisamment impressionnant pour décider de réunir ceux qui la pensent, l’imaginent, la mettent en valeur, la choisissent et surtout la réinventent. 4 passionnés des mots et des matières étaient donc réunis, L’indéprimeuse, imprimeuse corse à l’humour ravageur, Antoine Doré, illustrateur de nombreuses couvertures, Cécile Delacroix, auteure de l’hilarant « Ça va être ta fête ! » et My book box qui propose des box littéraires surpris. 

 

La journée s’est terminée avec un tirage au sort qui a fait des heureuses. Ont été remportées une nuit pour 2 à l’hôtel Le Pavillon des Lettres, une bouteille de champagne et 2 coupes de champagne avec tapas dans le bar de l’hôtel. 

 

Pari réussi pour la première journée des influenceurs littéraires ! On attend déjà la prochaine édition avec impatience.