Les J.O. ne changeront rien en Chine selon Gao Xingjian

Clément Solym - 29.02.2008

Edition - Société - Jeux - Olympiques - Chine


L'écrivain chinois Gao Xingjian, qui vit en France depuis 1989 et qui a été naturalisé en 1997 ne se fait pas d'illusion sur la portée de l'organisation des Jeux Olympiques en Chine. « Les Jeux Olympiques ? C'est quelque chose qui va toucher les médias, mais qui ne changera rien en Chine » déclare-t-il quand on l'interroge sur ce sujet.

Malgrès toutes les protestations des organisations pour la défense des droits de l'Homme et pour la liberté de la presse, contre l'organisation des J.O. En Chine, l'écrivain, peintre à ses heures, pense que rien n'évoluera ni au niveau de la Chine en elle-même, ni au niveau du lieu où se dérouleront les prochains Jeux Olympiques. Il explique que « Ce sont des affaires de gouvernement, pas du peuple ou des personnes. Si la Chine les organise c'est parce qu'il y a eu un accord au niveau gouvernemental. Les protestations individuelles ne servent à rien et ne vont rien changer »

L'écrivain, qui est resté quelques années en camp de rééducation durant la révolution culturelle de Chine, ne souhaite pas mener ce combat qu'il considère donc comme inutile et préfère pour l'instant laisser son pays natal à ses problèmes, « la Chine n'est pas un pays belliqueux et elle a déjà suffisamment de problèmes internes à résoudre » estime-t-il.

Un combat inutile peut-être mais quand on connaît le sort qui est réservé aux voix chinoises qui s'élèvent pour dénoncer l'organisation des Jeux Olympiques de Pekin, on est sûr d'une chose c'est que c'est un combat qui coûte cher à ceux qui le mènent.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.