Les jeunes Allemands lisent de plus en plus, malgré l'attrait pour la vidéo

Antoine Oury - 12.08.2019

Edition - International - allemagne lecture - lecture jeunes - edition livres


Les éditeurs allemands peuvent poser sur l'avenir un regard serein : d'après les résultats d'une étude consacrée aux habitudes de lectures des jeunes Allemands, âgés de 4 à 13 ans, ceux-ci lisent plus qu'il y a quelques années. 76 % d'entre eux ont l'habitude d'ouvrir des livres, magazines et autres bandes dessinées, ce qui laisse entendre que la lecture peut encore susciter l'intérêt face aux vidéos et à la musique...

Foire du Livre de Francfort 2018 - #FBM18
(photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


La lecture a encore de beaux jours devant elle : c'est ce que suggère une étude menée en Allemagne auprès d'un groupe d'enfants âgés de 4 à 13 ans, représentatifs de cette catégorie au sein de la population du pays, qui comprend quelque 7,31 millions d'individus. Plusieurs éditeurs, Blue Ocean Entertainment, Egmont Ehapa, Gruner + Jahr, Panini, SPIEGEL-Verlag et Zeit Verlag, ont mené cette étude, la troisième du genre.

Elle révèle que 76 % des enfants allemands âgés de 4 à 13 % lisent des livres, des magazines ou des bandes dessinées « plusieurs fois par semaine ». Le motif de réjouissance principal se trouve dans le fait qu'en 2017, première année de l'étude, seuls 71 % des interrogés faisaient partie de cette catégorie, et 74 % en 2018. La hausse est donc sensible, particulièrement chez les 6-13 ans...

Sans surprise, d'autres pratiques culturelles se sont développées, jusqu'à prendre une place prépondérante dans les habitudes des plus jeunes : 94 % des interrogés regardent plusieurs fois par semaine des films et des séries, et 90 % écoutent fréquemment de la musique, la radio ou, détail notable, des livres audio.

Une attention particulière a été portée aux magazines, cette année : 95 % des 6-13 ans les lisent entièrement, et 74 % des parents interrogés jugent que cette activité est particulièrement bénéfique pour leur progéniture.
 

Des pratiques « classiques »


L'étude avance une autre observation plutôt inattendue : les pratiques culturelles des plus jeunes restent, dans l'ensemble, assez « classiques ». Ainsi, le support physique occupe encore une place importante, tandis que la linéarité des pratiques subsiste : 88 % regardent ainsi des programmes audiovisuels sans s'interrompre trop souvent, et 68 % écoutent les programmes radiophoniques pendant leur diffusion, et non en différé.

La même observation s'applique au format imprimé, plébiscité par 72 % des enfants interrogés. Néanmoins, « le smartphone reste un outil incontournable » dans les pratiques culturelles, dès lors qu'il est mis entre les mains des plus jeunes. 
 
En France, la lecture des plus jeunes n'est généralement pas mesurée, et les données sur les pratiques commencent à partir de 15 ans. Mais, selon les derniers résultats d'une étude Ipsos commandée par le Centre national du livre, la catégorie des 15-24 ans enregistrait aussi la plus importante progression en matière de lecture, avec 9 % d'interrogés supplémentaires affirmant lire régulièrement.

Selon des chiffres récents sur le marché de l'édition allemande en 2018, on relevait 300.000 acheteurs de livres supplémentaires. A priori, si le décrochage de la lecture n'est pas trop sévère en fin d'études, d'autres devraient bientôt se presser pour s'équiper en lectures...


via Buchreport


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.