Les jeunes et l'alcool, Xavier Darcos veut interdire plus

Clément Solym - 22.01.2008

Edition - Société - alcool - mineurs - Darcos


Souvenez-vous, le week-end dernier deux lycéennes d'un lycée d'Abbeville (Somme) avaient fait un coma éthylique après quelques verres rapidement avalés vers 8 heures du matin, avec trois autres amies. Enfin, selon les informations, on parle d'une vingtaine de verres de vodka, aromatisée à la cerise... Elles avaient alors explosé le compteur avec 2,15 et 1,89 gr. d'alcool par litre de sang.

Pas assez pour un coma

Évidemment, la propriétaire sera poursuivi et jugé pour vente d'alcool à des mineures. Pour sa défense, l'homme avait argué que ce qu'il avait servi ne suffisait pas à provoquer une telle réaction, due, bien plutôt à la bouteille que l'une des deux conservait dans son sac.

Par ailleurs, la préfecture prévoit la fermeture de l'établissement.

Interdire et Aller plus loin

Eh bien M. Darcos, rebondissant sur cette affaire, en exprimant son intention de voir élargie l'interdiction de vendre de l'alcool aux mineurs. Il serait désormais question d'interdire « dans la journée, lorsque des établissements de boisson se trouvent en périphérie des établissements scolaires » la vente d'alcool.

« Et si on ne peut pas se mettre d'accord
 eh bien on ira plus loin, on prendra la loi »
Xavier Darcos

Et allant plus loin, le ministre souhaite qu' « une interdiction qui est faire aujourd'hui de vendre de l'alcool aux moins de 16 ans puisse être généralisée aux mineurs de 16 à 18 ans dans la journée, lorsque des établissements de boisson se trouvent en périphérie des établissements scolaires ».

Une charte avec les professionnels

« Voilà pourquoi je veux proposer un accord, une charte, avec la fédération de l'hôtellerie et de la restauration pour que nous nous mettions d'accord sur cela. Et si on ne peut pas se mettre d'accord eh bien on ira plus loin, on prendra la loi ». Légiférons, c'est un gros mot ? De fait, selon Xavier Darcos, « il n'est pas normal qu'on puisse consommer de l'alcool en pleine journée lorsqu'on a 16 ou 17 ans en face d'un établissement scolaire sans que ça surprenne personne ».

Aujourd'hui, dans les débits de boissons, il est interdit de vendre ou d'offrir à un mineur de moins de 16 ans des boissons alcooliques. De 16 à 18 ans, ils peuvent consommer des boissons de 2nd groupe (vins, bières cidres). Pour ce qui est des autres groupes, plus forts, ils ne peuvent être vendus à des mineurs de moins de 18 ans.

Pour approfondir

Editeur : Inserm
Genre : chronopsychologie
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782855987873

Rythme De L'Enfant. De L'Horloge Biolog. - Collectif/Rythme De L'Enfant. De L'Horloge Biolog./Aux Ry

Les rythmes physiologiques de l'enfant comme de l'adulte sont soumis à une horloge interne sensible aux variations écologiques et sociologiques de l'environnement.

J'achète ce livre grand format à 13.72 €