Les jeux vidéo peuvent-ils faire lire les enfants ?

Antoine Oury - 21.10.2019

Edition - Société - jeux video lecture - jeux lecture enfants - lecture etude


À l'heure où le livre n'est plus le médium dominant auprès des plus jeunes, il peut-être bon de se souvenir que le texte n'est pas sa propriété exclusive. On trouve ainsi des informations écrites dans les jeux vidéo, où elles occupent parfois une place centrale. Le groupe Penguin Random House et l'organisation représentative des éditeurs de logiciels et de jeux vidéo vont se pencher sur cette relation pour en tirer quelques enseignements.

Tiff's enjoying her Christmas present
(Marco Arment, CC BY 2.0)


Un partenariat entre deux mondes : c'est ainsi que se présente l'initiative de Penguin Random House et l'UKIE, soit l'association des éditeurs de logiciels et de jeux vidéo. Une vaste étude sera menée dans les prochaines semaines, dont les résultats seront publiés au printemps 2020, afin de déterminer quels pourraient être les apports des loisirs vidéoludiques pour la lecture.

En effet, les jeux vidéo, dès les origines avec les jeux textuels, se sont toujours appuyés sur le texte pour leurs mécaniques. Depuis la description des commandes jusqu'aux dialogues dans le jeu, en passant par la gestion des inventaires et de l'équipement, la lecture est bien souvent centrale dans le jeu vidéo.

Des élèves du collège seront interrogés, à l'occasion d'un sondage créé par le National Literacy Trust, un organisme de charité tourné vers l'apprentissage de la lecture et la lutte contre l'illettrisme auprès des enfants. Les résultats seront utiles aux deux industries, promet-on, tant celle de l'édition que des jeux vidéo.

L'idée d'une vaste étude sur le sujet a vu le jour suite à des observations du National Literacy Trust, qui a remarqué que les enfants, au collège, lisaient notamment à travers leurs usages des jeux vidéo. Le jeu en lui-même, donc, mais la recherche d'informations sur celui-ci, les discussions en ligne ou encore l'écriture de fictions inspirées par les univers favoris des joueurs.
 
Dans un précédent sondage mené auprès de 2000 petits Britanniques, le NLT avait déterminé que 73 % d'entre eux jouaient aux jeux vidéo, et que 63,3 % préféraient cette activité à la lecture, car elle leur permettrait de plus s'évader.

via Game Industry


Commentaires
C'est déjà le pari d'une startup française bien prometteuse : Les histoires de Lulu & Kroy https://luluetkroy.fr !

Merci pour cet article !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.