Les joueurs de poker invités à se désintoxiquer en bibliothèque

Clément Solym - 20.06.2018

Edition - Bibliothèques - poker cartes bibliothèques - addiction jeux hasard - bibliothèques joueurs gambler


Les joueurs de poker australiens pourront désormais se rendre en bibliothèque pour des soirées spéciales. À Melbourne, quatre établissements se sont inscrits dans un programme pour organiser des activités nocturnes, jusqu’à 22 heures. 


Poker
Yohann Legrand, CC BY SA 2.0

 

 

Les bibliothèques de Preston, Mill Park, Glenroy et Broadmeadows prendront désormais part au programme Libraries After Dark. Démarré voilà sept mois, ce dernier propose aux personnes amatrices de machines à sous et jeux de poker de se retrouver dans un endroit moins incitatif.

 

Ouvrant leurs portes jusqu’à 22 h, les bibliothèques proposent différentes activités comme la projection de films, des jeux de société (avec ou sans argent...) ainsi que des séances de cuisine type apprendre à faire des pâtes.

 

Plutôt que de céder à l’attrait des jeux de cartes, indique Susan Rennie, conseillère principale en politique pour la Victorian Local Governance Association, l’idée est d’offrir un moment pour rompre avec la solitude. « Nous avons réfléchi au rôle des bibliothèques et nous pouvons les rendre vivantes en nocturne », souligne-t-elle.

 

Une subvention de 300.000 $ aura permis de mettre ce programme sur pied. Car, à la différence des lieux qui accueillent traditionnellement les joueurs, ces derniers sont totalement anonymes dans l'enceinte des bibliothèques : ils vont et viennent à l’envi, et choisissent leurs activités, suivant les goûts du moment.

 

Le choix des établissements était d’autant plus stratégique que les bibliothèques sont situées à proximité de casinos – comme le Plough Hotel de Mill Park, où les joueurs ont perdu plus de 18 millions $ en 2015-2016. 


Après des recherches pour un roman,
l'auteure devient accro au poker

 

« C’est en particulier le soir que les gens se sentent spécifiquement seuls, et que les lieux pour joueurs deviennent le plus attrayants », poursuit Susan Rennie. Et pour comble, le financement du programme est opéré par la taxation des revenus sur les jeux de hasard.

 

Depuis son lancement, Libraries After Dark a élargi son périmètre d’action, bien au-delà du champ originel. Ainsi, un groupe d’artisans à Preston propose chaque mois d’apprendre le tricot, ou la couture plus largement, en apportant ses propres fournitures....

 

via The Age 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.