Les Juifs se réapproprient l'écrivain Philip Roth

Victor De Sepausy - 30.05.2014

Edition - Philip - Roth - écrivain


Lors de la publication de ses premiers ouvrages, que ce soit son recueil de nouvelles Goodbye, Columbus, en 1959, ou dix ans plus tard, son roman Portnoy et son complexe, l'écrivain américain, petit-fils d'immigrés juifs originaires de Galicie, se met rapidement à dos les intellectuels juifs qui le considèrent comme iconoclaste.

 

Il faut dire aussi que ses premières œuvres proposent des satires vives des mœurs de la petite bourgeoisie juive-américaine. Pourtant, bien des décennies plus tard, une forme de réconciliation semble avoir eu lieu.

 

Philip Roth est aujourd'hui, alors qu'il a dépassé les 80 ans, être parfaitement revenu en grâce. Et la semaine dernière, il a même reçu un diplôme honorifique de la Jewish Theological Seminary. Lors de la cérémonie de remise de ce diplôme, nombre des personnes présentes tenaient dans leurs mains un livre de Philip Roth, rapporte The New Yorker.

 

Lorsqu'un rabbin lui demanda : « Aimez-vous être appelé un écrivain juif ? », l'écrivain a répondu « Je préfère être appelé un écrivain américain. Isaac Singer est un écrivain yiddish. Amos Oz est un écrivain israélien. Un écrivain est défini par sa langue. »

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.