Les lettres des Américains à Obama deviennent un livre

Clément Solym - 16.02.2011

Edition - Les maisons - lettres - obama - publier


Faut avouer - à moitié pardonner ? - que les interventions de notre président de la République ne mériteraient probablement pas d'être imprimées... Même l'édition numérique serait un temps excessivement passé à un exercice inutile. Quant au courrier qu'il reçoit...

Mais Barack Obama, voilà un président qui a des lettres, de la classe et du style. Surtout, cet homme sert mieux la librairie et les ventes de livres que jamais : tout livre qu'il touche se transforme de près ou de loin en best-seller. Sarkozy... c'est plutôt la relation inverse : tout livre qu'il approche, il ne le lit pas. Sauf peut-être ceux de Houellebecq.


Dans tous les cas, la correspondance du président étatsunien sera prochainement publiée. Non pas celle qu'il rédige, mais celle qu'il reçoit. Et encore, après sélection. Car tous les jours depuis les premiers temps de sa correspondance, Obama a reçu des courriers par milliers à la Maison blanche.

Des lettres qui reflètent l'Amérique, moyenne, supérieure ou autre, et les questions de leur vie quotidienne, qui les préoccupent suffisamment pour qu'ils prennent la plume et s'adressent au président.

Et chaque nuit, le président en lit, de ces lettres, un moyen, dit-on dans son entourage, de rester en contact régulier avec ses concitoyens. Et comme chaque soir, il lit 10 des lettres reçues le jour même, interrogé durant une conférence de presse, sur sa prise de conscience des problèmes rencontrés par les Américains au quotidien, le président a vendu la mèche. (Via Reuters)

« Quelqu'un a fait un livre sur les 10 lettres que je reçois chaque jour, et on est venu m'en parler hier. » Manifestement, c'est un journaliste de Washington Post, Eli Saslow qui s'occupe du projet. « Ce que je leur ai dit, c'est que je suis particulièrement inspiré par la force et la résilience du peuple américain, mais parfois aussi juste frustré par le nombre de citoyens en difficulté, et que l'on voudrait aider, chacun individuellement », a poursuivi le président.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.