Les libraires allemands couronnent le dissident chinois Liao Yiwu

Clément Solym - 22.06.2012

Edition - Librairies - dissident chinois - Liao Yiwu - prix des libraires allemands


Les libraires allemands ont remis au dissident chinois Liao Yiwu leur Prix de la Paix pour l'année 2012. L'auteur réside en République fédérale d'Allemagne depuis qu'il a été banni de son pays en 2010, où il avait été « remarqué » par les autorités dès 1987 puis par la rédaction du poème Massacre, référence aux événements de Tiananmen, un sujet pas vraiment prisé par le pouvoir.

 

De fait, les librairies ont salué l'engagement de l'auteur, qui a « protesté courageusement et imperturbablement contre l'oppression politique, et a donné une voix audible à tous les individus privés de droit dans le pays. » Liao Yiwu recevra le 14 octobre prochain, à la Foire du Livre de Francfort, 25.000 €, la dotation qui accompagne le prix, et succède à Boualem Sansal, actuellement au coeur d'un scandale israélo-palestinien (un de plus). (voir notre actualitté)


 

廖亦武 Liao Yiwu Wenjiang, Chengdu July 2010

Liao Yiwu, en juillet 2010 (auteurs : Brian Awehali, treasuresthouhast)


« L'auteur, qui a lui-même expérimenté la prison, la torture et la répression, est un chroniqueur et un observateur des exclus de la société » ont ajouté les organisateurs : l'exilé a été contraint de se rendre à pied au Vietnam pour éviter une arrestation et, probablement, une mise aux fers. Son dernier manuscrit, For a Song and a Hundred Songs, a provoqué le courroux de la police politique : il y relate ses conditions d'emprisonnement.

 

Retrouver Liao Yiwu, en librairie