Les libraires allemands Weltbild und Hugendubel contre le Kindle

Clément Solym - 12.09.2012

Edition - Librairies - Allemagne - lecteur ebook - livres numériques


La chaîne de librairies allemandes Weltbild und Hugendubel entre désormais dans le marché du lecteur ebook, à l'approche d'une nouvelle offre du géant Amazon. Avec un appareil assez classique, le libraire compte rivaliser avec l'introduction prochaine du Kindle Fire - mais son argument a du poids : le prix. 59,99 €.

 

 

 

 

  

Le Trekstor Pyrus n'a rien de très sexy - pas même dans son design. Avec un écran de 6 pouces, pour une résolution de 800x600, il pèse 216 grammes, avec un mode de lecture en paysage ou classique. Modification de la taille de la police, marque-pages et autre surlignage, tout cela est très connu. Bien entendu, il supporte les formats PDF et EPUB, avec ou sans DRM, ainsi que les traditionnels formats d'images et dispose de 2 Go de mémoire de stockage. 

 

Mais la politique du libraire est avant tout d'axer sur un appareil dont le tarif public sera le plus bas possible, alors que le Kindle de première génération européen, est encore à 79 €. 

 

À quelques encablures de la Foire du livre de Francfort, le libraire frappe d'ailleurs fort, puisque cette offre sera accompagnée de spots TV ainsi que de mises en place dans les 400 librairies de sa chaîne. Nina Hugendubel, associé et gérant de la structure considère d'ailleurs que ce nouvel appareil gagnera le coeur du public. Et répondra au besoin de s'équiper à faible coût avec un lecteur ebook, pour découvrir l'offre de 280.000 ebooks en langue allemande, assure-t-elle dans un communiqué. 

 

Selon les prévisions de la société, les ventes de livres numériques devraient représenter plus de 10 % prochainement, et la croissance se poursuivra bien entendu avec cette nouvelle offre. Les deux millions de titres numériques ont d'ailleurs été récemment dépassés par la chaîne. 

 

« Notre analyse du marché montre que les clients apprécient tout particulièrement une autonomie longue et un design élégant », assure Nina, qui pour le look, repassera. À moins qu'outre-Rhin, les goûts et les couleurs soient si différents... Du reste, l'appareil ne dispose pas d'écran tactile, encore une faiblesse, en regard de la tendance actuelle. 

 

Mais le plus grand manque est probablement du côté de la connectique : pas de sans fil, et l'obligation, donc, de rattacher son lecteur ebook à un ordinateur pour charger les titres achetés. Est-ce que 59,99 $ suffiront pour séduire le public ? Bonne question...