Les libraires en colère contre Amazon

Clément Solym - 09.12.2011

Edition - Librairies - amazon - mecontent - librairies


Avant-hier, quelques instants après qu'Amazon a annoncé le rachat des titres américains de Marshall Cavendish, une pluie de commentaires de libraires furieux s'est abattue contre le géant sur la toile des réseaux sociaux.

 

Ainsi, Suzanna Hermans, d'Oblong Books & Music à New-York, a twitté qu'elle avait « hâte » de rendre tout son stock de Cavendish ce matin. Todd Dickinson, d'Aaron's Book en Pennsylvanie, commenta ensuite :  « On va les traiter de la même façon que les auteurs qui s'auto-publient sur Amazon, seulement en consignation s'ils sont locaux et reliés à nos boutiques. »



 

Cynthia Compton, propiétaire de 4 Kids Books & Toys en Indianapolis, a déploré cette situation, rapporte Publishers Weekly : « Ils me manqueront. Bien que je souhaite le meilleur pour nos amis de Marshall Cavendish, et je sais à quel point le marché de l'édition est devenu difficle, ça me rend triste que cette vente à Amazon semble avoir été leur meilleure option commerciale. »

 

Certains libraires sont résignés à l'idée qu'Amazon veuille les éliminer. « Rien ne me surprend vraiment », explique Leslie Reiner, libaire de Inkwood Book à Tampa. « En Californie, quelques libraires merveilleux arrivent à divertir et informer en même temps sur la situation,tels que Green Apple et ses vidéos, ou Diesel et ses produits Occupy Amazon. On essaie de suivre cet exemple. »

 

« Ça devient difficile de ne pas se rallier constamment contre Amazon, un ennemi commun. Je crois qu'ils sont en train de tuer les petites entreprises (…) Je n'avais jamais commandé des livres à Marshall Cavendish auparavant, mais je ne le ferai définitivement pas à l'avenir. Nous devons nous mobiliser dès que nous pouvons. Je ne cmmanderai plus aucun livres publiés chez Amazon non plus. » explique le libraire Kenny Brechner, appelant au boycott.