Les librairies Borders voient un coin de ciel bleu

Clément Solym - 16.05.2011

Edition - Economie - borders - repreneur - faillite


Nous y voilà : le groupe de librairies Borders, qui s'était placé sous la loi de protection des entreprises en faillite vient finalement de recevoir des fonds d'un tiers, lui permettant de redémarrer son activité plus sereinement.

Depuis février, le sort de la société était lié aux conditions d'un plan de redressement pour sortir de la faillite, et selon le Wall Street Journal, évoquant des sources proches du dossier, un enchérisseur s'est fait connaître, mais pour le moment, sans que l'on n'en sache plus.


Ce dernier pourrait donc injecter un sacré pactole dans la remise à flot des 225 librairies que compte l'enseigne - alors qu'en parallèle, Barnes & Noble a réalisé une proposition d'achat pour 10 espaces librairie.

Avec les 400 espaces de vente que compte Borders, personne ne s'est encore manifesté pour une reprise de la totalité, souligne le WSJ.

Borders disposait de 642 magasins avant de se placer en faillite, en février. En avril dernier, après la fermeture de plus de 240 librairies, il manquait encore 50 millions  à la firme.

Et il restait encore à garder la confiance des éditeurs, pour qu'ils continuent d'envoyer des livres... (notre actualitté)