Les librairies de trottoir en Égypte : résonance de l'histoire du pays

Laure Besnier - 04.01.2018

Edition - Librairies - Librairie trottoir rue - Égypte politique - édition égyptienne


En Égypte, les librairies dans la rue font le succès des livres. Selon RFI, elles réalisent près de la moitié des ventes annuelles, bien au-dessus des ventes de la Foire Internationale du livre du Caire ou encore des librairies classiques. Les librairies de trottoir permettent de développer une culture du débat, façonnée par les soubresauts de l’histoire du pays. 

 

Citadel of Saladin, Cairo

 

Dan, CC BY-SA 2.0



Au Caire ou dans les villages, journaux, magazines et livres se côtoient sur le trottoir. Les clients repartent avec un livre qu’ils trouvent ou peuvent en commander, après avoir découvert une critique d’un ouvrage qui les intéresse dans la presse. 

 

Saad Ibrahim, par exemple, est un vendeur de journaux et libraire, dont les produits sont présentés sur le trottoir, dans le quartier résidentiel d’Héliopolis, sur la place al-Higaz au nord-est du Caire. Il possède 200 titres de tout genre : succès de librairie, dernières parutions... De surcroît, on trouve des romans égyptiens ou encore des ouvrages traduits. 

 

Enfin, des livres bon marché et livres chers se mélangent, afin d’attirer toute sorte de clients. Certains sont à 10 livres (un euro correspondant à 20 livres) et montent jusqu’à 400 livres. La majorité est à moins de 50 livres. Cela se comprend en regard du SMIC qui est à 1200 livres. 

 

Les livres exposés sur les trottoirs varient selon les changements historiques et politiques que connaît le pays. Au fur et à mesure des guerres civiles, de la crise économique ou encore des invasions étrangères, et surtout l’émergence de l’islamisme, fait que les livres religieux sont devenus numéros un des ventes ainsi que dans l’édition. Une des explications : dans les années 80, des subventions saoudiennes sont données aux maisons d’édition, répandant ainsi dans les ouvrages le wahhabisme (vision rigoriste de l’islam). 
 

Égypte : la dévaluation monétaire menace
les librairies francophones

 

De même, les évolutions technologiques, comme l’explosion d’internet, font que les livres érotiques sont de moins en moins vendus, les clients préférant rester en ligne pour ce domaine. 

 

Mais les librairies de trottoir, tout en suivant l’actualité du pays, permettent aussi d’engager des débats. Les clients, les habitués, les libraires... chacun donne son point de vue. En 2011, le soulèvement contre l’ex-président Moubarak, a aussi une influence sur le monde de l’édition et sur les ventes. 1984 de George Orwell devient le livre le plus vendu.
 

Dans cette librairie du Caire, tout le monde veut vous entendre crier


De même, l’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans, qui déçoit, provoque la baisse des ventes des livres religieux et la hausse de celle des essais politiques ainsi que des romans historiques.

 

Via RFI




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.