Les librairies Payot inaugurent un magazine littéraire romand : Aimer lire

Clément Solym - 03.03.2017

Edition - International - reue Aimer Lire - librairies Payot lecture - magazine littéraire romand


Le premier numéro de la revue vient de paraître, avec une version web et un super imprimé de grande qualité. Aimer Lire est une réponse à la crise de la presse, apportée par le groupe des librairies Payot en Suisse. Le nouveau magazine littéraire romand est sorti, et les prochains suivront le fil des saisons.

 

 

 

 Avec la crise de la presse suisse, il fallait réagir. La dernière édition imprimée du journal L’Hebdo, et la suppression de 35 postes au Temps nécessitait de trouver une alternative « et d’anticiper ce mouvement », précise à ActuaLitté Pascal Vandenberghe, PDG de Payot.

 

Dans les faits, on a assisté en Suisse à une réduction de 1,15 million d’unités au cours des 20 dernières années dans le tirage de journaux. Et plus spécifiquement, une diminution de 60 % des revenus publicitaires. Avec 3,11 millions d’exemplaires actuellement distribués, la presse suisse fait grise mine.

 

Aimer Lire connaîtra 4 numéros par ans – février pour le lancement puis mai, août et novembre. Il a pour vocation « d’être le reflet de la richesse de la production en langue française. Dans chaque numéro, tous les genres seront à l’honneur. Du roman à la BD, en passant par les sciences humaines et sociales, la jeunesse, l’art de vivre ou encore le bien-être ».

 

Avec un tirage à 9000 exemplaires, distribués gratuitement dans les librairies, il sera également en vente à travers quelque 350 kiosques de Suisse romande. De quoi fournir aux lecteurs une solution simple pour découvrir l’actualité littéraire tant au niveau local qu’à l’international.

 

La version web, quant à elle, se présente comme une plateforme multimédia, tirant profit de ce que le net permet la diffusion de vidéos et de contenus additionnels. Aimer Lire « sera donc un magazine vivant et évolutif, dont la version papier sera l’origine, mais pas la version finale ».

 

D’ailleurs, le site est en version responsive, facilitant la lecture sur différents types de supports – de l’ordinateur au mobile. On pense à tout, chez Payot.

 

Pascal Vandenberghe, PDG de Payot : libraire, c'est “savoir choisir, acheter et défendre un ouvrage” 

 

Les thématiques et les livres ont été choisis par un comité de libraires qui a aussi participé à la rédaction des chroniques sur les nouveautés. Les grands dossiers ont en revanche été confiés à des journalistes. Le tout est entrecoupé de quelques pages de publicités, de bon aloi.

 

Pour le premier numéro, c’est le Dictionnaire amoureux de la Suisse de Metin Arditi, paru chez Plon, qui fait la couverture.

 

Découvrir Aimer Lire