Les librairies WH Smith prévoient une restructuration pour 1500 postes

Clément Solym - 06.08.2020

Edition - Economie - WH Smith personnel - crise covid librairie - Angleterre librairies personnel


Crise sanitaire ou pas, l’enseigne britannique WH Smith prévoit une restructuration lourde. Près de 1500 postes sont concernés, alors que le chiffre d’affaires du mois de juillet a diminué de 57 %, en regard de 2019. L’objectif est de parvenir à une économie de 15 à 19 millions £.

WHSmith - Londres
 

Selon le PDG Carl Cowling, nul besoin d’aller chercher l’explication très loin : « La Covid-19 continue d’avoir un impact significatif sur le groupe WH Smith », indique-t-il au Bookseller. L’exercice qui s’achève le 31 août devrait aboutir à une perte globale, avant impôts, de 70 à 75 millions £.

Pour les librairies, la perte tourne autour de 25 % du chiffre d’affaires, quand elle est de 73 % pour les espaces de transhumances (comme les aéroports). Entre avril et août, on prévoit encore une chute de l’ordre de 80 à 85 % — 83 % constatés en avril, 82 % en mai et 69 % en juin.
 

Actions, réactions


Pas faute, pourtant, d’avoir tenté de réagir au plus vite : le groupe a tout d’abord pris les mesures impératives pour protéger les salariés. Le soutien du gouvernement a également joué pour beaucoup, mais l’activité Voyages a été lourdement touchée.

Les signes d’une reprise se manifestent, sur les deux segments de vente, mais le faible taux de fréquentation des établissements reste le problème majeur. Le mois dernier, 150 membres du personnel, au siège de Londres et de Swindon, avaient d’ailleurs entamé des processus de licenciements.

« Les actions opérationnelles que nous avons entreprises ainsi que les négociations de financement nous mettent dans une position solide pour traverser cette période d’incertitude », reprend-il. Cependant, la casse sociale risque d’être violente. 

Lors de la pandémie, apprend-on, 203 magasins sont restés ouverts — les 575 sont désormais pleinement opérationnels. Le ralentissement prolongé du marché pèse lourd, malgré tout. 


photo : ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.