medias

Les liens qui unissent les Thaïs : La Thaïlande pour les nuls

Clément Solym - 16.11.2011

Edition - Librairies - Thailande - liens - société


Une nouvelle édition du livre Les liens qui unissent les Thaïs sortira en librairie début décembre. Après épuisement de la première édition sortie en 2007, celle-ci est « plus claire, plus complète, avec de plus belles photos » informent les Éditions GOPE dans un communiqué.

Écrit par Pornpimol Senawong et traduit de l'anglais par Sodchuen Chaiprasathna, l'ouvrage dresse un portrait complet de la société thaï, allant de leurs croyances à l'identité nationale, en passant par la nourriture et aux arts du spectacle.

D'autant plus intéressant que la Thaïlande est un pays asiatique qui n'a jamais été colonisé et a su conserver sa spécificité et ses coutumes, relativement toutefois si l'on tient compte de l'importante présence de troupes américaines sur le sol thaïlandais pendant la guerre du Vietnam.

 


L'auteur est un professeur de la Faculté d'Archéologie de l'Université Silpakorn. Il écrit initialement cet ouvrage pour les étudiants destinés à être guides touristiques pour les étrangers, comme l'indique la préface signée Jean-Philippe Darmiani du Guide du Routard, pour qui l'ouvrage « fournit des connaissances sur les caractéristiques sociales et culturelles fondamentales du pays. Bref,une sorte de Thaïlande expliquée aux nuls… »

Pour les plus impatients, Les liens qui unissent les Thaïs peut se commander en ligne sur le blog.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.