medias

Les livres animés en voie d'extinction

Clément Solym - 08.07.2010

Edition - Société - livre - animé - enfant


Livres inoubliables de notre enfance, les livres à tirettes, trous et pliages sont sur la sellette au Royaume-Uni. Les éditeurs britanniques mettent en cause leur coût de production qui a doublé et la taxe sur la valeur ajoutée qui pèse sur cette catégorie. Au point que tout le modèle économique devient non viable.

Raison de l’explosion, la pulpe de cellulose et la hausse des salaires en Chine ont doublé son coût de fabrication. Un exemple parmi d'autres, le sympathique livre « bateau pirate » a vu son prix doubler en deux ans.

Mais c’est réellement la hausse de 20% de la TVA sur ce type de produit qui plombe l’industrie.

détail de Mon palais de princesse féérique.

Un sort peu enviable aux antipodes du livre ordinaire dont la conception automatisée a fait baisser les prix. Pendant ce temps et malgré la crise, les détaillants anglais ont maintenu un prix du livre animé de 10 euros.

Preuve du mauvais temps, Macmillan publishing a d’ores et déjà prévu qu’il n’éditera qu’un livre interactif en plus de Mon école de magie féérique pour les sorties de Noël.

Pour Tony Potter, la hausse de la TVA s’apparente « au dernier clou pour fermer le cercueil ». Et si le marché ne meurt pas, une restructuration complète sera inévitable :

« Mon avis est que le livre interactif va devenir un marché à part car les coûts de productions et les livres créatifs originaux ne s’adapteront pas aux éditeurs génériques », conclut-il.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.