Les livres dédicacés de JK Rowling deviennent la proie des faussaires

Camille Cornu - 08.02.2016

Edition - Société - fausses dédicaces - livres dédicacés rowling


Sur internet, les livres dédicacés par Rowling fleurissent comme par magie... et se revendent parfois à prix d’or. Si le livre dédicacé peut prendre une valeur particulière aux yeux du lecteur qui aura passé une heure à faire la queue pour obtenir une signature sur la page de garde, les collectionneurs ou les fans absolus qui n’auraient pas eu cette chance se retrouvent face à l’angoisse de la fausse dédicace... Et d’après Rowling, beaucoup seraient fausses. 

 

JK Rowling Autograph

Barry Solow, CC BY-SA 2.0

 

 

En hésitant à acheter un livre dédicacé sur Ebay, une internaute a préféré demander directement à l’auteure si l’exemplaire en question pouvait contenir une vraie dédicace : « Les livres dédicacés sur eBay sont-ils authentiques ? Comme celui qui prétend que vous l’avez dédicacé à la première d’un film ? Y aviez-vous vraiment fait des dédicaces ? » Rowling l’a alors redirigée vers les vendeurs professionnels, qui vérifient la provenance des dédicaces : 

 


 

On trouve en effet sur le site d’enchères des exemplaires dédicacés des livres de Rowling, et les premières éditions de Harry Potter y sont proposées jusqu’à 3000 $... Un investissement un peu risqué si vous n’avez pas eu l’honneur de voir en personne la main de l’auteure apposer son autographe. Sur eBay, les vendeurs argumentent pourtant photo à l’appui... les dédicaces pouvant être authentifiées par un « hologramme » comme ceci : 

 

capture d'écran ebay

 

 

Si certains autographes sont proposés à la vente avec un sticker holographique de sécurité que l’auteure est censée avoir placé au moment de la signature, ou d’autres avec un certificat d’authenticité, Rowling conseille tout de même une authentification par un expert... Il faut également compter que nombre de dédicaces authentiques ne comportent pas de sticker. 

 


 

Quant à ebay, le site reconnaît que seule « l’expérience » peut prouver l’authenticité d’un autographe, et qu’il peut également être utile de demander une photographie de l’objet brigué en train de se faire dédicacer...