L'édition au Sénégal : 'Lutter contre la capture des marchés africains'

Nicolas Gary - 15.06.2015

Edition - International - Sénégal éditions - Afrique entreprises - livres marché


[De notre envoyé à Dakar] Présidente de l’Association des éditeurs sénégalais, Antoinette Correa porte donc la voix des maisons du pays. Pour elle, travailler à la visibilité des éditeurs francophones africains sur internet représente le palier à franchir, obligatoirement. Ces rencontres, à Dakar, dans un cycle de formations autour des outils numérique offriront les pistes de nouvelles valorisations des catalogues d’éditeurs.

 

Antoinette Correa

Antoinette Correa - ActuaLitté CC BY SA 2.0

 

 

« Les éditeurs africains veulent de la visibilité, toujours plus de visibilité, mais n’est-ce pas une aspiration normale, après quarante années de bons et loyaux services ? » Dans le cadre des ateliers qu’organise l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, l’enjeu de la création d’un site dédié, d’une page Wikipédia, ou du recours aux réseaux sociaux, « sont des portes pour l’activité éditoriale africaine ». 

 

Rappelons que l’édition, au Sénégal, a débuté en 1978 avec la création, à l’initiative du président Senghor, des Nouvelles Éditions Africaines du Sénégal – créées avec la Côte d’Ivoire et le Togo originellement. Aujourd'hui, Hachette Livre dispose d'une participation dans cette structure éditoriale.

 

« Quarante années, c’est la période de maturité pour l’édition africaine, au Sud du Sahara : 32 maisons d’édition de 13 pays réunis au sein de l’association Afrilivres. Celle-ci a pour but de garantir la bibliodiversité, la liberté et légalité dans l’expression culturelle. » L’association réunit des titres non scolaires, d’éditeurs d’Afrique francophone, à l'initiaitive de l'AIEI. Elle a son siège à Cotonou, plus importante ville du Bénin. Son objectif est de valoriser et rendre les oeuvres de ces maisons disponibles sur les marchés du Nord.

 

Or, note la présidente, cette maturité « demande une plus grande présence sur internet, autant qu’un plus grand professionnalisme et surtout un meilleur contrôle du marché local », poursuit la directrice de la maison Bibliothèque Lecture Développement. BLD Éditions est une association fondée en 1994, réunissant des professionnels du livre, des pédagogues et des sociologues.

 

Lutter contre la captation des marchés

 

« Sans marché, pas de revenus ni de financement, et donc, pas de pérennisation de l’entreprise éditoriale africaine. La preuve de ce schéma catastrophe est la fermeture annoncée du CAFED, unique centre de formation dédié à l’édition au Sud du Sahara, et financé par l’OIF », s’inquiète-t-elle. « Une fermeture décidée, apparemment, sans l’avis des éditeurs africains. »

 

La perte du Centre africain de formation à l’édition et la diffusion serait une catastrophe, puisque son champ d’intervention est très vaste, et à destination de l’ensemble des éditeurs du continent. 

 

« La maturité demande donc aux éditeurs africains en général, et à ceux d’Afrilivres en particulier, de s’atteler à mettre en place des stratégies de lutte contre la capture de leurs marchés par les lobbies internationaux de l’édition francophone. Le seul marché porteur que nous ayons pour le moment demeure le marché du livre scolaire », conclut-elle.

 

Rendre l’édition visible sur le net et à la production éditoriale s’accompagne d’une « détermination affichée, avec le soutien de nos politiques, à lutter contre la capture des marchés africains ». Toujours dans la perspective de développer les entreprises locales. « N’est-ce pas une demande qui rejoint le souci d’équité de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants ? » Question toute rhétorique, bien entendu.


Pour approfondir

Editeur : Jacqueline Chambon
Genre : ethnologie et...
Total pages : 336
Traducteur :
ISBN : 9782330050610

Les arts de l'Afrique

de Carl Einstein

Ces textes de Carl Einstein constituent, selon les termes de Jean Laude, les " incunables " d'une première réflexion théorique sur les Arts de l'Afrique en relation avec la production artistique de l'époque, le cubisme en particulier.

J'achète ce livre grand format à 24 €