Les manuels scolaires numériques, meilleur investissement que le papier

Julien Helmlinger - 08.12.2014

Edition - International - Formats du livre - Investissement - Manuels scolaires


L'on évoque régulièrement les arguments invoqués par les inconditionnels du livre imprimé pour nous convaincre que la technologie numérique ne vaincra jamais le papier sur le terrain de l'expérience de lecture. Cette fois nous nous pencherons sur l'argumentaire d'un aficionado de l'ebook, Santiago Svidler, contributeur de Theroundupnews.com, qui vante les mérites de la dématérialisation pour ce qui touche aux manuels scolaires. « Un meilleur investissement » selon lui.

 

Digital Textbook

CC by 2.0 par Jeff Peterson 

 

 

Son principal argument concerne le prix et le poids des supports. Santiago Svidler estime que, désormais, la plupart des étudiants préfèrent utiliser les manuels électroniques plutôt que d'investir des sommes conséquentes dans des versions imprimées onéreuses qui alourdissent les cartables. Alors que l'offre numérique permet de trouver son manuel dans n'importe quelle matière étudiée.

 

Mais ce n'est pas tout. Un autre avantage souligné réside dans les facilités ainsi que la rapidité d'acquisition d'un titre. Car avec les manuels numériques, les étudiants dématérialisent également les files d'attente en boutiques, avant de passer à la caisse, ainsi que les éventuels délais de livraison lors d'une commande, qui peuvent représenter des semaines. Les ruptures de stock aussi.

 

Par ailleurs, sur les campus, les professeurs seraient de plus en plus convaincus d'autoriser leurs élèves à utiliser leurs appareils de lecture numérique en classes, « parce que c'est plus pratique ». Outre les avantages cités précédemment, les manuels 2.0 sont parfois livrés avec du contenu complémentaire, comme des moteurs de recherche et dictionnaires intégrés redirigeant sur le web, sans avoir à changer de support.

 

Il pointe encore le fait que les recherches rapides au sein de l'ouvrage peuvent être simplifiées par certaines fonctionnalités des appareils de lecture, plus efficaces que le traditionnel sommaire de papier. Or, chacun sait que les manuels comportent souvent un grand nombre de pages. Ce qui amène le critique à évoquer les bénéfices de la technologie pour limiter le phénomène de déforestation.

 

Annoter les contenus serait également plus pratique avec les supports dématérialisés, autant d'arguments qui l'ont convaincu que les manuels numériques constituent un moyen d'« économiser du temps, de l'argent, et des problèmes de dos » aux étudiants.