Les manuscrits de Kafka sont la propriété de la Bibliothèque nationale d'Israël

Antoine Oury - 10.08.2016

Edition - Justice - Franz Kafka manuscrits - Bibliothèque nationale Israël - Kafka bibliothèque nationale Israël


La Cour suprême israélienne a tranché : les manuscrits de Franz Kafka, que l'auteur de La Métamorphose avait légué à l'écrivain et journaliste Max Brod, son exécuteur testamentaire, sont désormais la propriété de la Bibliothèque nationale d'Israël. Les documents étaient au cœur d'un litige entre l'État d'Israël et les héritiers depuis 2009.

 

Franz Kafka from National Library Israel.jpg
Photo de Franz Kafka, date inconnue, conservée à la Bibliothèque nationale d'Israël

 

 

« L'Affaire K. », surnom donné par certains aux aventures juridiques autour des manuscrits de Franz Kafka, pourrait enfin trouver sa conclusion : la plus haute instance judiciaire d'Israël a rejeté lundi l'appel présenté par les héritiers de Max Brod. 

 

Ce dernier, ami de Kafka, avait reçu ses manuscrits et n'avait pu se résoudre, comme l'avait réclamé l'auteur du Procès, à brûler les documents. Brod les avait ensuite emportés avec lui lors de son exil vers la Palestine, alors qu'il fuyait la Tchécoslovaquie menacée par les nazis. Il décide ensuite de léguer les manuscrits à Esther Hoffe, sa secrétaire, en 1968.

 

Dans son testament, Brod demandait à Esther Hoffe de léguer les archives de Kafka à « l’Université hébraïque de Jérusalem ou à la bibliothèque municipale de Tel-Aviv ou à une autre institution en Israël ou à l’étranger », rapporte l'AFP. Comme celles de Kafka, les dernières volontés de Brod ne furent pas suivies : en 1988, Esther Hoffe vendait aux enchères le manuscrit du Procès pour 2 millions $... À sa mort, en 2007, Esther Hoffe avait légué les documents restants à ses deux filles.

 

Un parcours juridique pour récupérer les documents

 

Toujours en 2007, le quotidien Haaretz, bientôt impliqué comme plaignant dans l'affaire, publiait une vaste enquête sur le devenir des documents légués par Kafka, en dénonçant notamment des conditions de conservation peu adaptées. Dans la foulée, la Bibliothèque nationale d'Israël intentait un procès aux deux héritières d'Esther Hoffe pour récupérer les précieux manuscrits, mais aussi cartes postales, esquisses et la correspondance de l'auteur...

 

Début 2010, une première décision judiciaire rendue par un tribunal israélien concluait que les documents devaient être remis à l'institution, mais les deux héritières avaient fait appel. La Bibliothèque nationale d'Israël réclamait que les documents soient mis en sécurité depuis des mois, et ce qui devait arriver arriva : courant 2010, les deux sœurs se dirent victimes d'un cambriolage, au cours duquel plusieurs documents auraient été dérobés.

 

Difficile de démêler le vrai du faux dans cette affaire K. : deux mois plus tard, la Bibliothèque nationale d'Israël obtenait de la Cour en droit des familles de Tel-Aviv l'ouverture, en présence d'avocats, des deux coffres contenant les documents de Kafka, à Tel-Aviv et en Suisse. Plusieurs trouvailles lors de cette fouille infirmaient les déclarations des deux sœurs sur les documents en leur possession...

 

Les décisions en faveur de la Bibliothèque nationale d'Israël s'étaient ensuite enchaînées : dès 2012, le retour à la BnI était annoncé par le conservateur des archives du judaïsme de la Bibliothèque nationale, Aviad Stollman : « C'est une victoire pour le peuple d'Israël. [...] Ces écrits ont été enfermés à double tour pendant plus de 40 ans et vont être enfin révélés et accessibles à tous. »

 

En juillet 2015, la Cour de district de Tel-Aviv rejetait l'appel des filles d'Esther Hoffe, et c'est à présent au tour de la Cour Suprême de faire de même, interdisant cette fois toute possibilité de nouveau recours.

 

« Brod voulait que son patrimoine se retrouve entre des mains de confiance et d'un organisme approprié (qui pourra) répondre à ses ambitions d'écrivain. Il ne voulait pas que son héritage soit vendu au plus offrant, mais qu'il trouve une place appropriée au sein d'un sanctuaire littéraire et culturel qui représente l'œuvre de sa vie », ont souligné les juges de la Cour Suprême, qui n'ont révélé que lundi un verdict rendu en juin dernier. 


Pour approfondir

Editeur : Lgf
Genre : litterature...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782253049807

La métamorphose ; étude sur Vladimir Nabokov

de Franz Kafka (Auteur)

Franz Kafka La Métamorphose « Lorsque Gregor Samsa s'éveilla un matin, au sortir de rêves agités, il se trouva dans son lit métamorphosé en un monstrueux insecte. Il reposait sur son dos qui était dur comme une cuirasse, et, en soulevant un peu la tête, il apercevait son ventre bombé, brun, divisé par des arceaux rigides, au sommet duquel la couverture du lit, sur le point de dégringoler tout à fait, ne se maintenait que d'extrême justesse. D'impuissance, ses nombreuses pattes, d'une minceur pitoyable par rapport

J'achète ce livre grand format à 2.30 €