Les meilleurs écrivains anglais sont des femmes

Xavier S. Thomann - 17.04.2013

Edition - International - Granta - Romanciers - Ian McEwan


Tous les dix ans, la prestigieuse revue littéraire Granta publie sa liste des « Best Young British novelists », autrement dit une sélection des jeunes romanciers britanniques les plus prometteurs. Et comme ils ont le don de repérer les talents de demain, figurer sur la liste apparaît comme un premier pas vers la consécration.

 

 

 

 

Si la liste est autant scrutée par la presse anglo-saxonne, c'est notamment parce qu'en 1983, Granta avait vu juste concernant les grands écrivains de demain. On y trouvait : Martin Amis, Julian Barnes, William Boyd, Kazuo Ishiguro, Ian McEwan, Shiva Naipaul, Salman Rushdie, Graham Swift ou encore Rose Tremain. Des noms qui aujourd'hui aux yeux du public littéraire anglais font figure de valeurs sûres. 

 

C'est à croire qu'ils ont un sacré pouvoir de divination. Ou bien que cette liste est des plus prescriptives. C'est au choix. Vous l'aurez donc compris la nouvelle liste est l'objet d'une grande attention. 

 

Avec cette nouvelle liste, les choses ont changé : moins d'hommes et moins d'écrivains anglo-anglais. Le Royaume-Uni n'est d'ailleurs pas le sujet de prédilection de ces auteurs, parmi lesquels, outre la bien-connue Zadie Smith, on trouve Tahmina Anam, Kamila Shamsie, Ross Raisin, Sarah Hall ou bien encore Sunjeev Sahota. 

 

Des noms pas encore bien connus sur le plan international. Par contre, on notera que sur la liste des 20 écrivains, 12 sont des femmes et un grand nombre d'entre eux sont des auteurs nés en dehors du Royaume-Uni ou bien issus de l'immigration. Ce qui est fort différent de la liste de 1983, ou les suivantes, sur lesquelles figuraient Will Self ou David Mitchell.

 

Il faudra attendre quelque temps avant de savoir si cette liste est aussi prémonitoire que les précédentes. Le point pourra être fait lors de la parution de la prochaine, en 2023.