Les mémoires de Monica Lewinsky seront top kinky

Clément Solym - 21.09.2012

Edition - International - Monica Lewinsky - Mémoires - Monica's story


Monica Lewinsky atteindra bientôt la quarantaine et prévoit de fêter la maturité avec la publication éventuelle de ses mémoires. Et les idées ne manquent pas puisque les lettres d'amour envoyées à Bill Clinton et sa relation intensément sexuelle seront dévoilées. 

 

 

Lewinsky mural

Zabowski (CC BY-ND 2.0)

 

 

C'est l'heure de la revanche « Monica a besoin d'argent », d'après un de ses amis, rapportant à la presse que depuis son dernier stage, effectué à la maison blanche en 1998, plus personne ne veut l'embaucher : les patrons ont trop peur de se faire menotter.

 

Ces mémoires prévoient des bonus so " kinky " en prime, elle souhaite décrire le petit faible qu'avait le président pour le bondage. Drôle de vengeance, car elle publierait également les lettres d'amour dans lesquelles elle se déclare à coeur ouvert. 

 

Peut-être qu'après 14 ans de gâchis, et parce qu'on ne peut décemment faire pire, le président retombera amoureux transit entre ses jambes. Elle se serait en effet accrochée à tout ce qui gravitait autour de Bill Clinton : centres d'intérêt, un réseau dans lequel tout devenait un prétexte pour l'atteindre. 

 

Ces mémoires pourraient bien lui rapporter une dizaine de millions de dollars, dévoilant les détails croustillants et les rendez-vous galants répétés avec l'ancien président doublement mandaté par les électeurs américains. 

 

Lewinsky ne s'était jamais vraiment répandue sur leur histoire, mais elle envisage de décrire les plaintes que Bill déposait auprès d'elle au sujet de la frigidité de sa propre femme Hillary, il la surnommait le « poisson froid ».

 

Le nouveau livre contient donc trois choses en plus du Monica's story paru chez St Martin Press  en 1999 : des détails salaces, les plaintes de Bill Clinton et les lettres d'amour inédites de Lewinsky. 

 

Il y aurait également de nombreuses lettres tellement crues qu'elle ne les a jamais envoyées. Pour la publication de Monica Story elle avait notamment répondu aux questions d'Andrew Morton l'auteur de la biographie non autorisée de la princesse de Galle, intitulée Diana, Her True Story.