medias

Les mémoires de Woody Allen finalement publiées en catimini

Antoine Oury - 23.03.2020

Edition - International - Woody Allen memoires - Woody Allen livre - Apropos of nothing


Comme on pouvait s'en douter, les mémoires du réalisateur Woody Allen, Apropos of Nothing, seront bel et bien publiées aux États-Unis, après le rétropédalage effectué par le groupe Hachette. Face au mouvement de résistance et aux protestations contre la publication du livre, l'éditeur avait abandonné l'ouvrage, très controversé en raison de la réputation du réalisateur. Un autre éditeur, Arcade Publishing, a repris le projet, et commercialise le livre ce lundi 23 mars.

Woody Allen
(Colin Swan, CC BY-SA 2.0)

La période n'est sans doute pas la plus propice à la parution d'une nouveauté, mais cela fera peut-être les affaires de la maison d'édition indépendante Arcade Publishing, basée à New York. L'éditeur publie en effet ce lundi 23 mars les très controversées mémoires de Woody Allen, abandonnées par le groupe Hachette au début du mois de mars, quelques jours après l'annonce en grand pompe d'une publication prochaine.

L'agence Associated Press révèle l'avénement du livre, qui s'effectue dans le brouhaha causé par l'épidémie mondiale de coronavirus. Et, en conséquence, dans un silence le plus total — impossible de trouver une trace du livre sur Amazon ou même sur le site de l'éditeur, pour le moment.

Aucune information n'a été communiquée sur la transaction financière ou les accords qui auront vu l'ouvrage d'Allen passer des programmes de publication du groupe Hachette, aux États-Unis, au catalogue plus restreint d'Arcade Publishing.

En 2011, pour le livre Images d'Ingmar Bergman, Allen avait signé une introduction, évoquant la « voix d'un génie » qui l'avait beaucoup influencé dans sa propre carrière.
 

Allen s'exprime sur les accusations


À l'origine de l'annulation de la diffusion du livre chez Grand Central Publishing, une filiale du groupe Hachette, un fort mouvement de protestation contre le réalisateur : ce dernier est accusé depuis plus de vingt ans d'avoir porté la main sur sa fille adoptive, Dylan Farrow, avec des faits reprochés d'agressions sexuelles, notamment. Deux enquêtes avaient été ouvertes contre le réalisateur dans les années 1990, sans retenir d'éléments contre lui.

Après le mouvement #MeToo, qui avait notamment éclaboussé le milieu cinématographique et le silence qui y régnait, Dylan et Ronan Farrow avaient mené une nouvelle charge contre le réalisateur. Le groupe éditorial lui-même était accusé de ne pas respecter la parole des victimes, d'autant plus que Grand Central Publishing a aussi publié une enquête de Ronan Farrow sur Harvey Weinstein et l'omerta en vigueur à Hollywood.

Dans ses mémoires, Woody Allen qualifie les accusations « de complètes inventions, de A à Z », assurant : « Je n'ai jamais levé un doigt sur Dylan, je ne lui ai jamais rien fait qui pourrait même être interprété comme une maltraitance. »
 
« Je ne peux pas nier que la situation a un impact sur mes fantasmes poétiques, dont celui d'être un artiste dont le travail n'est pas vu dans son propre pays et est forcé, par injustice, d'avoir son public à l'étranger. Comme Henry Miller. D.H. Lawrence. James Joyce. Je me vois à leurs côtés, fier. Et c'est généralement là que ma femme me réveille en me disant “Tu ronfles” », écrit Allen dans Apropos of Nothing.

En France, les éditions Stock doivent publier le livre de Woody Allen au mois d'avril prochain, a priori.


Commentaires
Enfin une bonne nouvelle, même si on doit attendre.Moult mercis aux éditions Stock
Bien d’accord avec Marie. Une bonne nouvelle

Et où est la présomption d’innocence? Deux enquêtes qui ont duré des semaines et des semaines. Aucune preuve. Si ce n’est le soupçon d’une vengeance orchestrée par l’ex femme. Et que dire de sa demande via l’avocat pour des millions de dollars en échange de l’annulation de la plainte? Trop facile ces accusations à l’époque de metoo!
"Aucune preuve n'a été retenue contre lui" aux EU, donc pas de condamnation car aucun procès pour une si vieille histoire...fantasme que son fils ne veut pas enterrer. Il a même écrit un livre "à charge" qui se vend (?)et craint la concurrence de Woody (qui lui s'est toujours bien vendu).Par ailleurs l'éditeur est américain et ne semble pas craindre le risque.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.