Les mésaventures du Galaxy Tab de Samsung à l'IFA

Clément Solym - 05.09.2011

Edition - Justice - samsung - allemagne - apple


Elle représente le futur, ou du moins une partie du futur du Coréen. La nouvelle Galaxy Tab 7.7 (la diagonale de l'écran) vient de subir une vilaine déconvenue, à l'occasion de l'IFA, le salon high-tech qui se déroule à Berlin.

En effet, vendredi dernier, le tribunal de Düsseldorf a décidé d'interdire la commercialisation de l'appareil en Allemagne. Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, Samsung accepte donc la décision du tribunal, et remballe ses cartons.

La même décision avait aussi frappé la tablette dans sa version 10 pouces, mais finalement l'interdiction doit encore être confirmée par le tribunal, durant ces prochains jours.


Dans l'idée, c'est simple : Apple et Samsung se mènent une guerre sans pitié, jouant des coudes d'avocats pour faire valoir les brevets déposés, défendant leurs produits. Pour le moment, c'est Apple qui semble l'avoir un brin emporté. Mais un brin seulement. (voir notre actualitté)

Pour autant, Samsung se plie à la décision du tribunal, et décide de ne pas présenter l'appareil, qui tourne sous Android Honeycomb. Le fabricant souligne toutefois qu'il prendra toutes les mesures possibles, quitte à continuer devant la justice, pour s'assurer que son produit sera bien mis en vente outre-Rhin.

Un sacré malheur qui s'abat toutefois, puisque la présentation de la tablette s'était faite en exclusivité durant la manifestation.

Pour mémoire, elle dispose d'une résolution de 1280x800 px, d'un processeur dual-core @1,4 GHz. Et pour les amateurs de films de vacances, elle a une caméra recto et verso...