Les mots de Jean-Paul Sartre valent 1 € pièce aux enchères

Antoine Oury - 17.04.2014

Edition - Les maisons - Jean-Paul Sartre - Les Mots - enchères


Il s'agit d'une des autobiographies parmi les plus lues des étudiants, présente dans les programmes depuis des années : un manuscrit oublié des Mots de Jean-Paul Sartre a été vendu aux enchères ce mercredi, et adjugé pour 50.000 €, annonce l'AFP. Une demie-centaine de milliers d'euros pour un texte de quelques 55.000 mots, cela donne donc un ratio de 1 € par mot, peu ou prou. Parce qu'il n'y a pas que les lettres, mais aussi les chiffres...

 


Jean-Paul Sartre, painted portrait - DDC_7519.jpg

Portrait de Jean-Paul Sartre (thierry ehrmann, CC BY 2.0)

 

 

Dans le texte, le philosophe et romancier présente la façon dont il a découvert la lecture, puis l'écriture, particulièrement à travers l'objet livre, sorte de monolithe qui l'a toujours fasciné. Quant à savoir ce qu'il aurait pensé de la commercialisation de son manuscrit, c'est une autre histoire. Quoi qu'il en soit, un collectionneur français a acquis la pièce pour 50.200 euros, ce mercredi, auprès de la maison Artcurial.

 

Le manuscrit est issu d'une collection privée, et le fait qu'il ne comporte que 24 pages fausse notre savant calcul. Titré Les affections du coeur, il comporte un autre titre sous ce premier, biffé : Les Mots. Le premier semblait peut-être un peu trop marqué par la romance, pour un auteur qui souhaitait définitivement souligner son attachement à l'écriture comme réflexion intellectuelle.

 

Objectif atteint, puisque quelques mois plus tard, l'écrivain se voit décerner le Prix Nobel de Littérature, qu'il refuse sans autre forme de procès. L'autobiographie fête en 2014 ses 50 ans, mais Gallimard n'aurait visiblement pas prévu d'éditer le livre en version numérique. Une simple recherche Google permettra de dénicher le PDF ou l'EPUB toutefois, sans autre forme de procès...

 

Un autre manuscrit, du médecin, poète, ethnographe et archéologue Victor Segalen (1878-1919) a été vendu pour la somme de 212.600 €, à nouveau à un collectionneur français. Cette ébauche de 66 pages de Stèles est une des rares encore en circulation, les autres ayant été déposées à la BnF.