Les Mots : une école d'écriture et un accélérateur d’écrivains

Cécile Mazin - 24.01.2017

Edition - Société - Mots Ecole écriture - Quartier latin écrire - ateliers écrivains lecture


C’est une première dans le Quartier latin : l’ouverture ce 30 janvier prochain d’une école d’écriture, conjointement inaugurée par la Ville de Paris et la Semaest. Rendez-vous à prendre au 4 rue Dante dans le 5e arrondissement.

 

writing

ThroughKiksLens, CC BY SA 2.0

 

 

Laurence Goldgrab, conseillère déléguée auprès de Bruno Julliard, Premier adjoint à la Maire de Paris, Pierre Casanova, Premier adjoint à la Maire du 5e arrondissement et Didier Dely, Directeur général de la Semaest inaugurent l'école d'écriture Les Mots, ce jeudi 26 janvier.

 

À la fois atelier d’écriture et accélérateur d’écrivains, cette école d’un nouveau genre met à l’honneur l’écriture sous toutes ses formes.

 

Fondée par Alexandre Lacroix, auteur et directeur de la rédaction de Philosophie magazine, et par EliseNebout, spécialisée dans l’accélération de startups, l’école d’écriture « Les Mots » est un lieu exceptionnel et un projet unique qui allie littérature et innovation.

 

L’école propose des ateliers d’écriture ouverts à tous et à un tarif accessible, quel que soit l’âge ou le niveau d’études. Romans, contes pour enfants, mémoires, poésie, théâtre, slam, scénarios, bande dessinée, blog ou encore thèses... tous les genres littéraires seront enseignés par des écrivains français talentueux.

 

S’inspirant des méthodes des accélérateurs de start-ups, l’école abrite également un « accélérateur d’écrivains », pour aider des écrivains débutants à progresser et aller au bout de leur projet de manuscrit en bénéficiant de rencontres avec des auteurs plus aguerris, des éditeurs, des critiques littéraires...

 

Un café littéraire pour prolonger les échanges après les cours et une librairie viendront compléter les activités du lieu.

 

Ce projet innovant s’inscrit dans le cadre du dispositif Vital’Quartier, conduit par Paris et mis en œuvre par la Semaest. Il traduit l’action de la Ville de Paris en faveur de la dynamisation du commerce culturel de proximité et de la préservation du patrimoine culturel du Quartier latin.