Les pays asiatiques s'accordent sur la coopération entre bibliothèques

Clément Solym - 13.09.2012

Edition - Bibliothèques - Chine - pays du Sud-Est - coopération bibliothèque


Le dernier Forum culturel Chine - ASEAN (Association des nations de l'Asie du Sud-Est), qui s'est déroulé mardi dernier à Nanning, dans la région chinoise autonome de Guangxi Zhuang, fut l'occasion pour les pays présents de sceller la collaboration de leurs bibliothèques respectives. Comme pour la zone européenne, les pays asiatiques entendent bien profiter du numérique pour motiver une politique culturelle commune.

 

 

National Library of China, Beijing

 La Bibliothèque nationale de Chine (auteur : Oldtasty)

 

 

Depuis une vingtaine d'années, les pays d'Asie du Sud-Est (Indonésie, Malaisie, Singapour, Thaïlande, Vietnam, Cambodge, Philippines, Laos, Brunei, Birmanie) entretiennent avec la Chine des rapports commerciaux, économiques, touristiques, culturels dans un souci de coopération régionale. Cette fois, à l'occasion du Forum culturel, ce sont les conservateurs des bibliothèques de Chine, de Corée du Sud et d'une dizaine d'autres nations de l'ASEAN qui ont signé un projet entérinant leur collaboration.

 

« Le développement des bibliothèques repose désormais sur une ère numérique de partage des informations » s'est expliquée Zhao Shahua, la ministre chinoise adjointe à la Culture, très vite soutenue dans ses déclarations par directeur de la Bibliothèque nationale de Chine, Zhou Heping. Le développement des bibliothèques sera désormais intégré à la politique de coopération culturelle en vigueur dans la région asiatique.

 

Ngian Lek Choh, directrice de la Bibliothèque nationale de Singapour a choisi une métaphore chaleureuse pour incarner l'objectif du Forum culturel : « Nous sommes comme les membres d'une même famille, nous échangeons des informations, des opinions, de l'expérience. Ainsi, nous apprenons de chacun et nous développons ensemble. »

 

La prochaine étape de cette coopération sera la Conférence des Bibliothécaires asiatiques à Yunnan, l'année prochaine. D'ici là, les bibliothécaires d'Asie du Sud-Est se retrouveront lors de la 3e Conférence Internationale sur la coopération et le partage des ressources des bibliothèques.

 

Une question demeure, toutefois : la Chine sera-t-elle partisane de l'open data ?