Les photos suicidaires du magazine Vice

Xavier S. Thomann - 19.06.2013

Edition - International - Vice - Suicide - Scandale


Ce n'est pas la première fois que Vice se distingue par son goût douteux. La publication de photos représentant des auteurs féminins sur le point de se suicider a immédiatement fait scandale, au point qu'elles ont dû être retirées de la toile. Évidemment, en cherchant un peu on finit par mettre la main dessus. 

 

 

 

 

Le scandale n'a donc pas tardé à éclater. En même temps, le contraire eut été étonnant. Pour ses pages mode, Vice a décidé de faire quelques mises en scène tout à fait dans la ligne éditoriale d'un magazine pas avare de provocation. On y voit des auteurs féminins bien connus, Sylvia Plath par exemple, sur le point de se suicider. 

 

À une exception près, tous les auteurs retenus ont en effet mis fin à leurs jours. L'ensemble des photos avait pour titre « Last Words », soit les derniers mots. Ces photographies ont été réalisées par Annabel Mehran et publiées en ligne lundi. Dès mardi matin, elles ont été retirées suite à l'émoi suscité. Elles demeurent toutefois dans la version papier et plusieurs sites ont pris soin de faire des captures d'écran. 

 

On y trouve aussi l'historienne américaine Iris Chang un pistolet dans la bouche. Dans la « vraie vie », l'historienne a mis fin à ses jours à l'âge de 36 ans. Utiliser son image pour faire la promotion de vêtements dans des pages mode n'est pas vraiment un hommage respectable. 

 

Surtout quand les vêtements en question se transforment en arme pour mettre fin à ses jours. On doute que les marques concernées aient apprécié. 

 

Parmi les critiques formulées ça et là à l'encontre du magazine, certains reprochent d'offrir une vision « sexy » du suicide, d'autres expliquent que de telles images encourageraient à passer à l'acte. Enfin, nombre de personnes estiment qu'il est honteux de représenter ainsi des personnes réelles. 

 

Vice a formulé ses excuses, tout en justifiant son approche, la qualifiant d'artistique.