Les Pieds Nickelés : Delcourt l'emporte contre les éditions Ventillard

Clément Solym - 05.07.2011

Edition - Justice - pieds - nickelés - justice


Les Pieds Nickelés font-ils ou non partie du domaine public ? Le Tribunal de Grande Instance de Paris vient de se prononcer favorablement, déboutant ainsi les éditions Ventillard qui avaient attaqué Delcourt pour contrefaçon et usage abusif de marques précédemment déposées par Ventillard.

Toutefois, ce dossier n’est pas clôt pour autant : les éditions Ventillard ont toujours la possibilité de faire appel de ce jugement en leur défaveur. Né en 1908, les personnages des Pieds Nickelés ont été créés grâce à la plume de Louis Forton, mort en 1934. Ce sont ces origines qui sont passées dans le domaine public en 2005.


La suite, signée Pellos, reste la propriété des éditions Glénat. Nos confrères d’Actua BD proposent une synthèse complète sur l’évolution progressive des célèbres personnages inventés au début du siècle dernier.

Les éditions Ventillard exploitent les différentes déclinaisons des Pieds Nickelés au travers des éditions Glénat. Ce sont ces dernières qui, chez Vents d’Ouest, après quelques années de maturation, viennent de publier une suite aux aventures des Pieds Nickelés grâce au talent de Philippe Riche. Nous en avions d’ailleurs fait récemment la chronique.

Mais, depuis que les personnages d’origine sont tombés dans le domaine public, Delcourt travaille également sur une suite, grâce à Patrick Cerf et Stéphane Oiry : La Nouvelle Bande des Pieds Nickelés. C’est bien ce projet que le groupe Ventillard a tenté de contrecarrer en vain. Les deux visions de ces personnages vont donc pouvoir continuer de tenter de séduire les lecteurs, chacun jouant de ses particularités.