Les plus belles bibliothèques d'Europe immortalisées par un photographe français

Laurène Bertelle - 21.06.2017

Edition - Bibliothèques - bilbiothèque photographies - Thibaud Poirier bibliothèques - bibliothèque architecture


Elles semblent presque irréelles tant leur symétrie est parfaite : les bibliothèques les plus renommées d'Europe pour leur architecture et leur histoire ont été capturées par l'appareil photo de Thibaud Poirier. Ce photographe parisien a écumé les routes d'Europe pour construire une série de photographies qui met en valeur les qualités esthétiques de plus d'une dizaine de bilbiothèques, pour le plus grand plaisir de nos yeux.



Trinity College Library (Crédit photo : Thibaud Poirier, tous droits réservés)



Thibaud Poirier a 29 ans, mais il n’y a que quatre ans qu’il a commencé la photographie. Pendant plus d'un an et demi, ce Parisien a fait des recherches et voyagé à travers l’Europe pour photographier les bibliothèques les plus majustueuses du continent.

 

« Je suis attiré par les grands espaces et ces bibliothèques sont simplement magnifiques, explique-t-il à ActuaLitté. Ces intérieurs sont remplis de savoir et d’histoire et le fait de pouvoir y passer quelques instants seul et de les immortaliser est un réel privilège. »

 

Symétrie et perspective 


De la bibliothèque de Trinity College à Dublin, en Irlande, à celle de Stuttgart, en Allemagne, en passant bien sûr par Paris, Thibaud nous fait entrer dans ces hauts lieux de la connaissance, choisis avec soin pour leur intérêt architectural et historique.

 

« Ces bibliothèques ont toutes une architecture particulière, liée à l’époque de réalisation, qui date parfois du 18e siècle, et au pays. Elles présentent une symétrie et une perspective qui m’attirent et sont pour la plupart de renommée nationale ou mondiale. »


La symétrie, c’est bel et bien ce qui saute aux yeux en regardant la série de ses photographies. Un cadrage réglé au centimètre près et un point de fuite identique, au centre de chaque photographie, qui donnent un sentiment de profondeur et d’ordre.

Thibaud réussit à recréer la sensation d’immensité que l’on a en entrant dans une de ces bibliothèques, mais aussi l’ordre qui règne nécessairement dans ces lieux renfermant une telle quantité de livres anciens et rares. Enfin, le choix de photographier les bibliothèques vides, le plus souvent le matin avant l’ouverture, apporte aussi une impression de calme majestueux. 
 

« Je souhaitais créer une série uniforme et cet effet visuel de perspective et de symétrie crée un sentiment d’immersion dans la photo. C’est un cadrage que j’apprécie particulièrement et que j’utilise maintenant dans toutes mes photos d’intérieurs », ajoute-t-il.
 

La bibliothèque, la nuit : une exposition entre prouesse technique et voyage onirique


Car Thibaud Poirier ne s’intéresse pas qu’aux bibliothèques mais à l’architecture de manière générale. Des gratte-ciels de Dubai ou de la Défense aux églises allemandes, le photographe parisien met en valeur les constructions humaines en se concentrant sur leur structure et leur symétrie. Ses prochains projets, il les consacrera d’ailleurs aux intérieurs modernes et minimalistes, entre autres. Ses travaux sont à retrouver sur son site Internet