Les plus jeunes enchantés par les livres numériques

Clément Solym - 29.08.2011

Edition - Société - kindle - enfant - marche


Des petits nouveaux un peu inattendus se révèlent être de bons clients du numérique. Cités par le Boston Globe, Emma et Will Levy, 9 et 12 ans, sont enthousiasmés par les lecteurs numériques. Leurs parents sont ravis de les voir lire.


« C’est pratique » déclare Emma, « si tu veux un livre, tu n’as pas besoin d’aller au magasin. » Will a réclamé un Kindle dès qu’il a vu que sa sœur restait rivée au sien. Leur mère se réjouit de les voir lire de nouveau, en gardant un peu de recul : « J'espère que ce n'est pas seulement l'attrait de la nouveauté. »

 


Certains préfèrent jouer avec l'éclairage
 

Les éditeurs suivent de près cette nouvelle tendance. Barnes & Nobles ont lancé une librairie en ligne pour les enfants en octobre dernier. Le catalogue est passé de 120 livres d’images à 570 aujourd’hui, et a accueilli des classiques. L’éditeur HarperCollins témoigne d’une augmentation de 125 % par an de ce marché. 


Pour James McQuivey, de Forrester Research, « cette génération a appris à communiquer, chercher et acheter sur de très petits appareils. Cette année est une petite année, mais l'augmentation sera massive l'année prochaine ».


Pour les parents, offrir des livres numériques à leurs enfants a un côté pratique. Il leur permet de créditer le compte de leurs enfants d’un montant défini que ceux-ci pourront dépenser comme ils l’entendent.

 
Le directeur du contenu numérique pour enfant de Barnes & Nobles, Wendy Bronfin, a encadré le développement de livres et cahiers pour enfants, qui coûtent entre 9 et 12 dollars américains chacun. Ces cahiers permettent aux enfants d’apprendre à lire, à écrire et dessiner. Une sorte de préfiguration des manuels scolaires numériques qu’ils auront dans le secondaire et à l’université (notre actualitté).

 
Chez Barnes & Nobles, le Nook était l’opportunité à prendre : l’entreprise vend trois livres numériques pour un livre papier sur sa boutique en ligne. Les jeunes sont devenus une cible privilégiée.

 

(Via le Boston Globe




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.