Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Les plus jeunes enchantés par les livres numériques

Clément Solym - 29.08.2011

Edition - Société - kindle - enfant - marche


Des petits nouveaux un peu inattendus se révèlent être de bons clients du numérique. Cités par le Boston Globe, Emma et Will Levy, 9 et 12 ans, sont enthousiasmés par les lecteurs numériques. Leurs parents sont ravis de les voir lire.


« C’est pratique » déclare Emma, « si tu veux un livre, tu n’as pas besoin d’aller au magasin. » Will a réclamé un Kindle dès qu’il a vu que sa sœur restait rivée au sien. Leur mère se réjouit de les voir lire de nouveau, en gardant un peu de recul : « J'espère que ce n'est pas seulement l'attrait de la nouveauté. »

 


Certains préfèrent jouer avec l'éclairage
 

Les éditeurs suivent de près cette nouvelle tendance. Barnes & Nobles ont lancé une librairie en ligne pour les enfants en octobre dernier. Le catalogue est passé de 120 livres d’images à 570 aujourd’hui, et a accueilli des classiques. L’éditeur HarperCollins témoigne d’une augmentation de 125 % par an de ce marché. 


Pour James McQuivey, de Forrester Research, « cette génération a appris à communiquer, chercher et acheter sur de très petits appareils. Cette année est une petite année, mais l'augmentation sera massive l'année prochaine ».


Pour les parents, offrir des livres numériques à leurs enfants a un côté pratique. Il leur permet de créditer le compte de leurs enfants d’un montant défini que ceux-ci pourront dépenser comme ils l’entendent.

 
Le directeur du contenu numérique pour enfant de Barnes & Nobles, Wendy Bronfin, a encadré le développement de livres et cahiers pour enfants, qui coûtent entre 9 et 12 dollars américains chacun. Ces cahiers permettent aux enfants d’apprendre à lire, à écrire et dessiner. Une sorte de préfiguration des manuels scolaires numériques qu’ils auront dans le secondaire et à l’université (notre actualitté).

 
Chez Barnes & Nobles, le Nook était l’opportunité à prendre : l’entreprise vend trois livres numériques pour un livre papier sur sa boutique en ligne. Les jeunes sont devenus une cible privilégiée.

 

(Via le Boston Globe