Les propos du directeur de Granta ne plaisent pas à tout le monde

Xavier S. Thomann - 26.04.2013

Edition - International - Leeds - Granta - John Freeman


Il y a quelques semaines paraissait le numéro de la revue Granta avec sa fameuse liste des « Best Young British Novelists ». Tout le monde a salué la publication de cette sélection, qui fait office de référence. Oui, mais voilà John Freeman, le directeur de la revue, a choqué en disant que Leeds était une ville à l'écart de la littérature. 

 

 Leeds Corn Exchange

Karen V Bryan, CC BY-ND 2.0

 

 

Pour mieux comprendre la signification de la chose, transposons la situation en France. C'est comme si le directeur d'une revue littéraire basée à Paris déclarait que Lyon n'était pas une ville littéraire. Ce qui ravive les tensions entre les gens de la capitale et les « autres ». Bien sûr les accusations de snobisme et de mépris ne tardent jamais à fuser dans pareil cas.

 

Lundi dernier, dans les colonnes du Guardian, M. Freeman a donc dit, alors qu'il évoquait le cas de Sunjeev Sahota (l'un des auteurs de la liste) : « Il n'avait jamais lu de roman avant ses 18 ans — jusqu'à ce qu'il achète les Enfants de minuit à l'aéroport d'Heathrow. Il a étudié les maths et travaille dans la finance et le marketing ; il habite à Leeds, complètement en dehors du monde littéraire. » 

 

Ces propos ont suffi pour soulever une certaine indignation. En premier lieu parmi les habitants de la ville, qui se sont élevés contre le cliché selon lequel une ville du nord de l'Angleterre ne pourrait être littéraire.

 

Hilary Robinson a même écrit une lettre au Guardian pour mettre en avant la dimension littéraire de la ville, en mentionnant des auteurs tels que Alan Bennett, Helen Fielding, Tony Harrison ou encore un certain JRR Tolkien, « qui a écrit le Hobbit durant ses cinq années passées à enseigner à l'université de Leeds. » 

 

Bref, comme dans n'importe quelle autre ville, on y trouve des écrivains. Pas sûr qu'il était nécessaire d'en faire toute une histoire. Et soyons honnêtes, pour le grand public Leeds est davantage connu pour son équipe de foot mythique des années 1970 que pour ses auteurs. David Peace, un écrivain de la région, évoquait le passage de Brian Clough aux commandes du club, dans son roman 44 jours.