Les quatre lois fondamentales du bibliothécaire, à suivre à la lettre

Antoine Oury - 04.07.2014

Edition - Bibliothèques - bibliothécaires - Shiyali Ramamrita Ranganathan - bibliothèque


La bibliothèque est une science complexe : Shiyali Ramamrita Ranganathan (1892-1972), mathématicien, fut l'un des plus grands représentants des biblioéconomistes. Il mit au point son propre système de classification à facettes, finalement éclipsé par la classification décimale de Dewey. Et posa aussi quelques principes fondamentaux du métier, résumée dans une infographie par USC Online.

 


À l'aide de sa formation initiale de mathématicien, Shiyali Ramamrita Ranganathan créé plusieurs systèmes de classification avant d'aboutir à celui à facettes, qui classe les documents selon 5 critères, les fameuses facettes (PMEST) :

  1. Personnalité : le concept principal du document
  2. Matière : une substance ou une propriété
  3. Énergie : l'opération ou action subie par l'objet
  4. Espace : localisation géographique
  5. Temps : localisation chronologique et temporelle. (via Wikipédia)

Probablement trop complexe, le système ne récolte pas tous les suffrages, et le classement décimal de Dewey, encore utilisé aujourd'hui, lui est préféré.

 

Les 4 commandements, illustrés dans l'infographie par quelques chiffres sur les établissements américains, sont les suivants :

  • Je construirai des collections pour les usagers, et non par vanité
  • J'enrichirai les collections, et les rendrai disponibles pour tous
  • Je serai la connexion entre les usagers et les documents qu'il recherchent
  • J'aurai toujours à l'esprit que les bibliothèques doivent grandir et se développer, et j'agirai en conséquence

Les 4 commandements sont attribués à Michael Gorman, ancien président de l'Association américaine des Bibliothécaires (ALA). Mais nul doute que Shiyali Ramamrita Ranganathan les aurait validés.

 

 

 

(via Mediabistro)