medias

Les Québécois achètent moins de livres

Clément Solym - 21.09.2011

Edition - Société - livre - vente - quebec


L’institut de la statistique du Québec (ISQ) a indiqué mardi que les ventes de livres ont chuté au Québec, selon une étude de l’Observatoire de la culture et des communications du Québec (OCCQ).

 
En 2010, les ventes de livres neufs sont de 791 millions de $ CA alors qu’elles sont de 812 millions de $ CA en 2009, une baisse de 2,7%.

Cela s’explique par une chute des ventes chez les éditeurs et en grand surface, elles restent relativement stables chez les libraires et les distributeurs :
  •  -10 ,3% chez les éditeurs
  •  -6,9% en grande surface
  • +0,3% en librairies
  • +2,4% chez les distributeurs
Cette tendance à la baisse des ventes de livres se poursuit depuis une décennie. L’Institut montre que le taux de croissance annuelle moyen des ventes de livres neufs a été de :
  • 3,1% entre 2011 et 2010
  • 7,7% entre 2004 et 2007
  • -0,9% entre 2007 et 2010
Cependant, les chaînes de librairies restent dans le vert avec une hausse annuelle moyenne de 6,9% de leurs ventes entre 2006 et 2010, alors que les librairies indépendantes connaissent un recul de 2,6% en moyenne.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.