Les salaires dans l'édition stagnent, les employés sous-payés

Clément Solym - 24.05.2009

Edition - Economie - salaires - edition - stagner


Comptera-t-on les annonces de gel des salaires, des augmentations qui cette année ont eu lieu, outre-Atlantique, outre-Manche... et probablement dans le plus grand silence dans l'Hexagone.

C'est que l'édition qui conserve toujours une aura de prestige peine malgré tout à augmenter les salaires de ses employés, puisqu'au cours des 4 dernières années, la hausse est de 6 %, avec une fâcheuse discrimination puisque ces dames perçoivent 15 % de moins que les hommes.

L'enquête menée entre mars et mai 2008 par Books Careers ajoute quelques éléments précis : 82 % de l'édition en Angleterre est composée de femmes et 92 % de ce secteur dispose d'un diplôme d’études supérieures.

Parlons argent...

Voilà quatre ans le salaire annuel moyen était de 23.942 £, contre 24.871 £ aujourd'hui (26.740 €, contre 28.312 €). Les hommes gagnent plus, avec 27.937 £ en moyenne, contre 24.234 £ pour les femmes et de la même manière ils commencent certes avec un salaire plus bas, mais meilleur : 18.284 £ contre 17.131 £ pour les femmes.
 
« Il est démoralisant
de se sentir sous-estimé »

Alors, on ne s'étonnera cependant pas que les personnes se plaignent : nombre de réponses rapportent qu'à niveau d'étude égal, elles perçoivent moins dans l'édition que des proches qui ont obtenu un diplôme dans la même période qu'elle. « Il est démoralisant de se sentir sous-estimé », conclut massivement la foule des répondants.

Beaucoup font appel aux proches et à la famille pour s'en tirer et rares sont ceux qui pourront percevoir le salaire des plus de 51 ans qui travaillent encore dans ce secteur : ils perçoivent 38.968 £ par an. Un rêve...

Le livre ne paye pas... historiquement

Un groupe Facebook existe depuis un peu plus de huit mois avec l'intitulé suivant : je travaille dans l'édition et je suis sous-payé. Simple ironie sur une situation, il a rapidement pris de l'ampleur et a réussi à sortir des sentiers battus au point de devenir inquiétants pour les éditeurs. Avec plus de 1000 membres à ce jour, il fait face à l'impossibilité des patrons d'augmenter leurs employés...

Certes les salaires n'ont jamais été mirobolants, mais on se demande si depuis longtemps, les personnes n'ont pas été autant sous-payées.... Pour plus de chiffres et d'éléments sur cette enquête, on pourra se rendre sur BookCarreers.com.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.