Les salaires dans l'édition stagnent, les employés sous-payés

Clément Solym - 24.05.2009

Edition - Economie - salaires - edition - stagner


Comptera-t-on les annonces de gel des salaires, des augmentations qui cette année ont eu lieu, outre-Atlantique, outre-Manche... et probablement dans le plus grand silence dans l'Hexagone.

C'est que l'édition qui conserve toujours une aura de prestige peine malgré tout à augmenter les salaires de ses employés, puisqu'au cours des 4 dernières années, la hausse est de 6 %, avec une fâcheuse discrimination puisque ces dames perçoivent 15 % de moins que les hommes.

L'enquête menée entre mars et mai 2008 par Books Careers ajoute quelques éléments précis : 82 % de l'édition en Angleterre est composée de femmes et 92 % de ce secteur dispose d'un diplôme d’études supérieures.

Parlons argent...


Voilà quatre ans le salaire annuel moyen était de 23.942 £, contre 24.871 £ aujourd'hui (26.740 €, contre 28.312 €). Les hommes gagnent plus, avec 27.937 £ en moyenne, contre 24.234 £ pour les femmes et de la même manière ils commencent certes avec un salaire plus bas, mais meilleur : 18.284 £ contre 17.131 £ pour les femmes.

« Il est démoralisant
de se sentir sous-estimé »

Alors, on ne s'étonnera cependant pas que les personnes se plaignent : nombre de réponses rapportent qu'à niveau d'étude égal, elles perçoivent moins dans l'édition que des proches qui ont obtenu un diplôme dans la même période qu'elle. « Il est démoralisant de se sentir sous-estimé », conclut massivement la foule des répondants.

Beaucoup font appel aux proches et à la famille pour s'en tirer et rares sont ceux qui pourront percevoir le salaire des plus de 51 ans qui travaillent encore dans ce secteur : ils perçoivent 38.968 £ par an. Un rêve...

Le livre ne paye pas... historiquement

Un groupe Facebook existe depuis un peu plus de huit mois avec l'intitulé suivant : je travaille dans l'édition et je suis sous-payé. Simple ironie sur une situation, il a rapidement pris de l'ampleur et a réussi à sortir des sentiers battus au point de devenir inquiétants pour les éditeurs. Avec plus de 1000 membres à ce jour, il fait face à l'impossibilité des patrons d'augmenter leurs employés...

Certes les salaires n'ont jamais été mirobolants, mais on se demande si depuis longtemps, les personnes n'ont pas été autant sous-payées.... Pour plus de chiffres et d'éléments sur cette enquête, on pourra se rendre sur BookCarreers.com.