medias

Les séries TV auraient-elles remplacé la littérature populaire ?

Victor De Sepausy - 25.04.2014

Edition - séries tv - littérature populaire - Nic


Interrogé par l'AFP, l'écrivain Nic Pizzolatto, créateur de la série américaine True Detective, a déclaré que, selon lui, « les séries sont la nouvelle littérature populaire ».  C'est alors qu'il se trouvait à Paris pour le festival Séries Mania que le scénariste a fait ce parallèle finalement assez juste.

 

Le rôle tenu aujourd'hui par les séries télévisées se rapprocherait d'ailleurs de celui qui était tenu par le cinéma il y a encore quelques décennies. Désormais, la télévision semble être devenue l'indétrônable star en matière de divertissement grand public, cannibalisant ainsi d'autres espaces d'évasion.

 

Auteur du roman Galveston, couronné en France par le prix du Premier roman en 2011, Nic Pizzolatto ajoute qu' « A un moment donné vers 2002-2003, quand HBO s'est mis à diffuser Les Soprano, The Wire et Deadwood, j'ai vraiment réalisé que les séries créées par ces gens assouvissaient ma faim de fiction de manière plus substantielle que les romans ».




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.