Les socialistes veulent aussi sauver les archives de Robespierre

Clément Solym - 10.05.2011

Edition - Société - archives - robespierre - socialistes


Après la brillante intervention du Parti communiste français, qui s'était ému aux larmes de la vente aux enchères prochaine, c'est au parti socialiste de défendre corps et âme les archives de Robespierre...

Pierre Laurent, secrétaire général l'avait dit, il est « impensable que ces documents et sources historiques quittent la France au risque d'être dispersés ». Mais comme nous le notions, que les deux discours écrits de la main de Robespierre soient vendus aux enchères, certes, mais quid dans ce cas du tapuscrit de Saint Exupéry ? (notre actualitté)

Le parti socialiste brille également dans le même sens, et s'insurge, en cette journée consacrée à l'élection de François Mitterrand, de la vente prochaine - 18 mai, save the date - par la maison Sotheby's.

Sylvie Robert, secrétaire nationale à la culture, et Karine Gloanec-Maurin, secrétaire nationale adjointe, expliquent ainsi dans un communiqué dont l'AFP fait part : « Le PS s'associe à la mobilisation d'historiens et de citoyens souhaitant que les manuscrits de Robespierre mis en vente aux enchères le 18 mai prochain rejoignent les collections publiques. »

Plus encore : « Ces documents (discours, fragments, articles, notes, lettres) font partie de notre patrimoine et doivent être rendus accessibles aux historiens, aux chercheurs, aux étudiants et à l'ensemble du public intéressé. »

Et d'en appeler là encore au ministre de la Culture, lui demandant, comme le PCF l'avait fait, que tout soit mis en oeuvre pour que les textes restent sur le territoire français et que ces « archives d'une valeur inestimable pour l'histoire de la Révolution française et de l'action politique de Robespierre puissent être conservées dans nos institutions nationales ».

Dis, monsieur, dessine-moi des moutons...